« Alors souris ! »

Il y a des soirs comme ça, où au fil de discussions, on se rend compte que finalement on est peu de chose sur terre. Un jour on est là, tout va bien et le lendemain ? Comment savoir ce qui se passera demain, où on sera et avec qui…

Evidemment, ce n’est pas la première fois que je me rends compte d’une telle chose, mais ce soir cette brutalité m’est revenue à l’esprit. La vie, aussi belle soit-elle, peut parfois être injuste et personne n’est à l’abris de rien. Personne n’est invincible, ni même immortel. Vous connaissez, toutes ces maladies que l’on nomme « Cancer », « Tumeur » ou autre fléau de ce genre qui vous frappe comme ça, alors que vous n’avez rien demandé. Elles sont de plus en plus nombreuses et touchent de plus en plus de monde. Qui ne connaît pas au moins une personne qui fut frappée par l’une d’elles ? Elles portent si bien leur nom… « Tumeur », tu meurs…

Finalement, la vie ne tient qu’à un fil, comme disait si bien le groupe Circus dans sa chanson. Et c’est malheureusement la vérité. Un fil très mince qu’il est si facile de briser. Un jour, vous êtes en forme, entouré de votre famille, et le lendemain… Alors, en voyant tout ça, je me dis que la meilleure des choses est de profiter de ce que la vie nous donne. Profiter de chaque instant et vivre l’instant présent. C’est la meilleure des leçons que l’on peut apprendre. Vivez au maximum, faîtes les choses qui vous plaisent et vous font vibrer, dîtes à vos proches que vous les aimez et qu’ils sont importants pour vous, rêvez et réalisez vos rêves. Faîtes de vos rêves d’aujourd’hui, votre réalité de demain. Soyez heureux. Souriez. Parce que finalement, il n’y a rien de plus important qu’un sourire.

On m’a dit un jour que j’avais un joli sourire et de ne jamais le perdre. Je n’en ai pas l’intention parce que le sourire est la meilleure arme contre toutes ces choses que l’on a pas choisies. On dit qu’on sourit parce qu’on est heureux mais c’est faux, on est heureux parce qu’on sourit. Alors ce soir, je pense à toutes ces personnes touchées elles-mêmes par la maladie, ou à leur proche qui les soutiennent, ceux qui ont perdus un être cher, je pense à toutes ces personnes, j’ai envie d’être positive et de dire une chose simple : Souriez. Et vous verrez qu’ensuite, les choses paraîtront moins lourdes et plus faciles à accepter. Peu importe ce que vous faîtes, ou vous êtes et avec qui, un sourire peut aider à guérir et à supporter l’insupportable.

« Alors souris ! »

 

Publicités

2 commentaires sur « « Alors souris ! » »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s