« Aujourd’hui, j’ai rencontré… Michel Bussi ! »

Pour ceux qui ne le savent pas, c’est aujourd’hui, vendredi 4 novembre, que débute la 35e foire du livre de Brive. Très célèbre depuis des années et deuxième plus grand salon de France. De quoi faire rêver la grande lectrice et la jeune auteure que je suis. 

En tant qu’étudiante en master édition, ma promo organisait cette année une sortie direction Brive. Au programme, diverses conférences sur le thème du livre, ses enjeux, les différents métiers qui s’y attachent avec la présence de libraires, bibliothécaires, auteurs, éditeurs… Et évidemment, un petit tour oblige à la très mythique Foire du livre de Brive. Nous y avons fait un petit tour rapide cet après-midi, et une chose me tenait absolument à cœur : rencontrer enfin Michel Bussi !

En effet, après avoir lu plusieurs de ses romans (N’oublier jamais, Maman a tort, Ne lâche pas ma mainpubliés aux Presses de la cité, dont je suis absolument fan des couvertures), et avoir eu un réel coup de cœur pour l’un d’entre eux, j’avais plus que tout envie de le rencontrer. A vrai dire, j’étais tombée sur le roman par hasard un jour que je travaillais à Anecdotes. Il était là, sous mon nez près de la caisse et sa couverture m’avait tentée, avec ce voile rouge si mystérieux. J’en ai ensuite entendu parler à la télé, alors j’ai lu la quatrième de couverture et je me suis laissée tenter.

Et franchement, c’était une excellente idée que je ne regrette absolument pas ! J’aime tellement la plume de cet auteur, qui est d’ailleurs l’un de mes auteurs préféré du moment. Ses intrigues sont toujours d’une très grande finesse avec un suspens à couper le souffle jusqu’à la toute dernière page. Par ailleurs, il choisit des lieux grandioses pour ajouter un peu de piment à l’histoire (Les falaises d’Etretat pour N’oublier jamais, la sublime île de la Réunion pour Ne lâche pas ma main…). Bref, c’est un auteur tout simplement fabuleux et lorsque j’ai vu qu’il serait présent à Brive, je me suis dit : Obligée, il faut que je le vois.

Déjà l’année dernière, tout juste après avoir lu N’oublier jamais, j’avais espéré le rencontrer mais malheureusement il n’était déjà plus là à mon arrivée à Brive, quelle déception ! Je m’étais consolée avec la rencontre des Frères Bogdanov et du regretté Jean-Pierre Coffe, qui étaient tous les trois très sympathiques et également très abordables, pour voir qu’ils passent tous à la télé.

Cette année, je ne voulais pas le louper une seconde fois. Du coup, je l’ai attendu sur son stand alors même qu’il n’était pas encore revenu de sa conférence, pour être certaine de ne pas le rater. Et je l’ai bel et bien vu ! Je trouve ça toujours très intéressant de pouvoir rencontrer un auteur en chair et en os quand on a grandement apprécié leurs écrits. On peut ainsi leur donner nos impressions ou notre ressenti et tout simplement discuter avec eux, ça fait énormément plaisir. D’autant qu’en plus d’être un très bon écrivain, Michel Bussi est également quelqu’un de vraiment très gentil.

14937145_10211108376609674_619325635_n

Ayant déjà tous ses derniers romans dans ma bibliothèque, même si je ne les ai pas encore tous lus, j’avais amené mon exemplaire de N’oublier jamais (oui, oui, j’avais absolument tout prévu!), qui est de loin, et pour l’instant, mon roman préféré de Bussi , comme je vous l’ai déjà expliqué dans un précédent article, afin qu’il me le dédicace. Si vous n’avez pas encore lu ce roman, je vous le recommande très vivement, parce que franchement c’est une pure merveille. L’intrigue est extrêmement bien ficelée. On a envie de croire ce pauvre Jamal qui affirme avoir voulu aider cette fille qui a sauté de la falaise, même si toutes les apparences semblent pourtant être contre lui (Tiens ça me rappelle un peu Mattéo, ça). Au fil des pages, le suspens est de plus en plus haletant, et ce jusqu’à la toute dernière, même après le mot fin puisque l’histoire se poursuit encore sur quelques pages, qu’il ne faut absolument pas rater si vous voulez connaître le fin mot de l’histoire. En réalité, une fois qu’on est plongé dans ces romans-là, on a beaucoup de mal à s’en sortir parce qu’on a qu’une seule envie : connaître la fin et le dénouement à tout prix.

Et pour finir, en plus de ma très jolie dédicace (c’est simple mais précis, j’ai eu la chance de discuter brièvement avec lui et on a parlé de la Réunion, île que j’adore et théâtre de l’intrigue dans Ne lâche pas ma main, alors je ne pouvais pas avoir mieux comme dédicace ! J’en suis totalement amoureuse), j’ai également eu la chance de pouvoir prendre une petite photo avec lui. Vous n’imaginez pas comme j’étais heureuse et je crois d’ailleurs que ça se voit plutôt bien sur le cliché ! D’ailleurs je remercie la charmante jeune fille juste derrière moi dans la file qui a pris cette si jolie photo.

14915064_10211108376369668_1353377294_n

Alors pour finir, si je peux tout simplement conclure ma journée passée à la Foire et cette jolie rencontre par une petite chanson, je citerai Pharell William « Because I’m Happy«  !

 

Publicités

5 commentaires sur « « Aujourd’hui, j’ai rencontré… Michel Bussi ! » »

  1. Trop foooort! c’est génialissime! Dire qu’on en parlait hier! Et d’après les photos, Michel Bussi a vraiment l’air de quelqu’un simple et gentil! Un moment inoubliable pour toi.
    Je vois que tu as travaillé à Anecdote, est-ce bien sur Limoges?

    Aimé par 1 personne

    1. Oui justement, j’ai eu une pensée pour toi, et ce qu’on avait dit hier 🙂 c’était vraiment génial, j’étais trop contente. Comme quoi des choses toutes simples peuvent faire vraiment plaisir .
      Et oui, j’y ai fait mon stage de fin de licence, et depuis j’y travailles de temps en temps quand ils ont besoin 🙂 tu connais ?

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s