« Et j’entends siffler le train… »

Avez-vous déjà entendu parler de La fille du train de Paula Hawkins ? Si la réponse est non, vous vivez certainement sur une autre planète, mais c’est pas grave, vous pouvez quand même continuer à lire cet article. Parce que ce n’est pas du livre dont j’ai envie de vous parler mais bien du film du même nom.

J’ai découvert le roman La fille du train il y a plusieurs mois. J’en avais entendu parler par le biais d’amis libraires et j’ai eu envie de le lire moi aussi. Et je peux vous assurer que je ne l’ai absolument pas regretté. Si toutefois vous ne l’avez pas lu, je vous le conseille car c’est un très bon roman. Un thriller comme on les aime qui nous fait frissonner mais pas seulement. Il dresse également le portrait de trois femmes (pas toujours très reluisant certes) qui varient selon les chapitres.

C’est l’histoire de Rachel, une jeune femme dépressive et alcoolique depuis que son mari l’a quittée. La fille du train, c’est elle. C’est le passe-temps qu’elle s’est trouvé pour tenter de remédier à tout ça et de donner un sens à sa vie si triste. Chaque jour, Rachel prend le train pour Londres. Elle s’installe à la fenêtre et regarde défiler les paysages et plus particulièrement la maison d’un couple qu’elle aime idéaliser. Jason et Jess comme elle les appelle. Ce couple habite si près de son ancienne maison. Celle qu’elle partageait autrefois avec son mari…Elle les observe chaque jour et idolâtre leur relation. Jusqu’au jour où Jess disparaît mystérieusement…Et je n’en dirais pas plus car si vous n’avez pas lu le livre, ce serez dommage de vous spoiler.

Lorsque j’ai entendu parler de l’adaptation cinématographique, je me suis dit : « Chouette! » Comme j’avais réellement aimé le roman, j’étais vraiment pressée de voir ce que ça pouvait donner au cinéma. Même si d’une certaine façon, j’avais aussi un peu peur. Peur d’être déçue et également peur que ça ne corresponde pas du tout à mes attentes. Je ne sais pas vous, mais moi, à chaque fois que je lis un livre, je m’imagine chaque scène dans ma tête. Les personnages, les lieux dans lesquels ils évoluent. En gros, je me fais mon propre film. Et c’est exactement pareil lorsque j’écris. Alors, j’avais peur que l’adaptation ne ressemble pas du tout à ce que moi j’avais imaginé lors de ma lecture.

Et finalement non, je n’ai pas été déçue ! Bon évidemment, ce n’était pas exactement comme dans ma tête, mais c’était vraiment très fidèle au livre. Même si à l’écran l’action se déroule à New-York, au lieu de Londres dans le roman. Emily Blunt, l’actrice qui campe Rachel, joue merveilleusement bien. Elle est touchante dans ce rôle de femme brisée, dévastée par son divorce. Et ce que j’ai particulièrement aimé c’est son regard. Il était empli d’une grande tristesse et d’une fragilité. C’est exactement comme ça que j’imaginais Rachel lorsque je lisais le roman. Et ce n’était pas la seule ! Chaque personnage est très bien interprété par des acteurs tels que Haley Benett (Megan), Justin Theroux (Tom) ou encore Luke Evans (Scott). On remarque également la courte présence (ça ne dure que quelques minutes, ne vous basez pas sur ça, pour courir au cinéma) de Lisa Kudrow, l’inoubliable Phoebe de Friends.

Bien que le film dure presque deux heures, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde, malgré le fait que je connaisse déjà tout du dénouement. Et d’ailleurs, je pense que c’était une très bonne chose d’avoir lu le livre auparavant pour apprécier pleinement le film. Les rares personnes qui m’ont dit ne pas avoir aimé le film, n’avez pas lu le livre. Même si tout est très bien expliqué dans le film, il y a plus de détails sur les personnages, leurs liens et leur passé dans le roman. C’est donc préférable d’assembler les deux pour être sûr de ne rien rater. Le film apporte, lui, une toute autre dimension à l’histoire. On frissonne davantage, on prend part à leur peine, à leur colère et à tous leurs sentiments qui sont visibles sur le visage des acteurs qui les interprètent.

Et si je ne vous ai pas encore convaincus, je vous laisse aller voir la bande annonce, qui elle aussi est plutôt réussie !

Pour conclure, je vous conseille donc vivement d’aller voir La fille du train au cinéma (dépêchez-vous tant qu’il est encore dans les salles, sinon vous serez obligés d’attendre sa sortie en DVD, c’est long !). Pourquoi ? Parce qu’il s’agit d’une très bonne adaptation ! Ah et si ce n’est pas déjà fait, je vous conseille également de lire le roman de Paula Hawkins. Vous verrez, vous ne serez pas déçus.

Les autres, ceux qui l’ont déjà lu, qu’en avez-vous pensé ? Je suis impatiente de connaître vos avis.

 

 

 

Publicités

6 commentaires sur « « Et j’entends siffler le train… » »

    1. Je comprends c’est vrai que c’est un peu difficile de s’identifier aux personnages. Mais comme eux, on a envie de savoir ce qui est arrivé à Megan.
      En tous les cas, j’ai trouvé le film vraiment fidèle au livre. C’est un bon thriller avec une chouette atmosphère. À toi de voir 🙂

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s