« Elle court, elle court la maladie d’amour… »

Comme vous le savez tous, ce week-end, c’était le Téléthon un peu partout en France, action à laquelle j’ai participé hier. Je vous amène donc avec moi pour revivre cette journée dans les moindres détails…

Tous les ans à la même période, il y le Téléthon et cette année il s’agissait déjà de la 30e édition. Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, il s’agit d’une association caritative qui lutte contre les maladies diverses, d’où l’intérêt des dons pour faire avancer la recherche. Grâce à eux, on tente chaque année de guérir ou au mieux d’améliorer le quotidien de toutes les personnes atteintes de maladies génétiques rares.

C’est une action qui me tient à cœur alors quand on m’a proposé de venir participer au Téléthon organisé à Saint-Dizier, une petite commune à côté de chez moi, j’ai tout de suite dit oui. Ce serait l’occasion pour moi de faire un don, comme je le fais déjà chaque année, et ce en vendant mes livres.

Si je ne suis pas particulièrement pour toutes ces émissions qu’ils nous passent à la télévision à ce moment-là, filmant la plupart du temps des enfants très malades afin d’obtenir des dons, je suis totalement pour toutes ces manifestations organisées un peu partout en France afin de récolter de l’argent pour l’association. Et je trouve d’ailleurs qu’elles sont beaucoup plus utiles et fructueuses que les émissions visant à chercher la pitié des gens. Alors certes, il est nécessaire de faire connaître toutes ces maladies parfois inconnues et pourtant si nocives, mais de cette façon, je trouve ça affreusement malsain…

En revanche organiser une petite journée en toute amitié afin de récolter des dons, je trouve ça vraiment bien. Et c’est ce qu’ils font à Saint-Dizier depuis maintenant de nombreuses années. Plusieurs stands se côtoient dans la salle des fêtes dans la plus grande convivialité. Ainsi, on pouvait retrouver un stand de vente de fleurs, des jacinthes aux cyclamens ; un autre de décorations de Noël diverses ; un magnifique stand de poupées Barbie habillées de vêtements faits à la main sur le thème du mariage ; une table remplie d’objet divers, porte-clé, balles rebondissantes, destinés aux enfants aux couleurs du Téléthon ; et d’autres stands remplis de victuailles allant des chouquettes classiques aux gâteaux turcs.

Et il y avait également mon stand, où je m’étais installée afin de dédicacer mes deux romans. C’est toujours un plaisir pour moi de rencontrer des gens qui ont lu ou qui ont envie de lire mes livres. J’adore pouvoir discuter avec eux, avoir leurs impressions ou savoir simplement pourquoi ils ont été attirés par mon histoire. Ça m’intimide toujours un peu bien sûr parce que je me sens bien petite face à tout ce monde et ces gens qui me parlent de mes textes. Mais je peux vous assurer que j’adore ce genre de journées. Et c’est encore mieux si au terme de la journée, je peux faire une bonne action en reversant une partie de mes ventes pour l’association.

En plus des stands, de nombreuses animations ont attiré du monde dans la petite salle des fêtes. Des initiations de gym, de danses traditionnelles ou encore de zumba ont fait danser petits et grands. Des sketchs et de petites pièces mises en scène et interprétées par des bénévoles du comité des fêtes ont su nous faire rire pendant que dehors, les amateurs de moto avaient le plaisir d’arpenter les quelques kilomètres spécialement mis à leur disposition pour la journée. Ce parcours attire d’ailleurs de nombreuses personnes chaque année permettant de remporter une grande partie des dons reversés par la suite.

Et le petit moment émotion de la journée, ce fut lorsqu’un petit garçon est monté sur scène accompagné de quelques musiciens pour chanter les chansons qu’il avait répétées. Âgé de seulement 10 ans, le jeune Gabin est cloué sur un fauteuil mais ce n’est pas ce qui l’arrête. A peine monté sur scène, il nous fait rire avec ces petites phrases et nous émeut en reprenant de façon bien personnelle une chanson de Nach, Je suis moi. C’était son rêve de chanter devant un public, Saint-Dizier l’a réalisé. Et c’est ça aussi qui est beau dans cette action, pouvoir réaliser le rêve d’enfants que la vie n’a pas épargnés. On voyait dans ses yeux à quel point il était content, et rien que ça, ça fait plaisir.

img_7768

Alors finalement, ce genre de journées peut paraître assez banale mais grâce à tous ces stands, toutes ces animations, et ces gens qui ont fait le déplacement, l’association a pu récolter de nombreux dons qui seront par la suite utilisés pour la recherche contre toutes ces maladies qui touchent de nombreuses personnes partout dans le monde. Comme quoi, on peut s’amuser tout en faisant une bonne action.

Et si vous n’avez pas encore fait de dons, c’est encore possible. Même un petit rien peut aider si tout le monde met la main à la pâte. Chaque goutte d’eau est importante dans ce grand océan…

Et n’oubliez pas que les petits marques-pages présents sur la photo sont toujours à gagner dans cet article ! Tentez votre chance, on sait jamais

Publicités

Un commentaire sur « « Elle court, elle court la maladie d’amour… » »

  1. Je suis comme toi, j’adore tout les activités qui sont mises en places dans les communes en faveur du téléthon! C’est toujours plein de joie, de rencontre, de bonne humeur tout en sachant qu’on le fait pour une bonne cause! C’est super que tu es pu y participer également!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s