« Je ne serai pas Dalida si je n’étais pas comme ça! »

Ça faisait longtemps que je ne vous avais pas parlé de films, tout simplement parce que ça faisait longtemps que je n’avais pas fait un tour au cinéma. Mais Dalida m’a attirée dans la salle, alors il faut que je vous raconte.

Dalida, avant d’être un film, il s’agit avant tout d’une merveilleuse chanteuse, qui a connu un destin assez tragique. Tout le monde connait ses chansons, au moins quelques unes, tellement il y en a. Parce qu’elle a eu beaucoup de succès. C’était une femme très appréciée et une chanteuse hors pair. C’est certainement pour cette raison que Lisa Azuelos a décidé de lui consacrer un film, sorti en début d’année.

Evidemment, je connaissais déjà cette réalisatrice puisque c’est elle qui avait réalisé le film LOL, sorti en 2008 (déjà mon dieu!) avec Christa Théret et Sophie Marceau entre autres. Un film que j’avais absolument adoré. Là par contre, c’est un peu différent puisqu’il s’agit d’un film retraçant la vie d’une chanteuse ayant réellement existé et non une histoire fictive.

J’avais à peine regardé la bande annonce avant de me rendre au cinéma. Il faut dire que c’est ma petite sœur qui m’y a traînée parce qu’elle avait très envie de voir ce film. Et elle a eu raison parce que c’est un excellent film.

Au final, je me suis rendue compte que je ne connaissais pas grand chose de cette chanteuse pourtant si connue. A travers ce film, on suit toute sa vie, du début de sa carrière jusqu’à la fin, lorsqu’elle met fin à ses jours dans sa maison à Paris. On y rencontre également certains des nombreux hommes qui ont partagé sa vie, parce que pour Dalida, l’amour avait une grande place. Et de ce côté-là, comme pour le reste, elle n’a pas eu beaucoup de chance, puisque nombre de ses compagnons ont péri dans des conditions bien souvent atroces.

Ces derniers sont d’ailleurs très bien interprétés. J’ai beaucoup aimé le rôle de Jean-Paul Rouve, qui interprète le premier époux de Dalida, Lucien Morisse, ainsi que la présence de Nicolas Duvauchelle, un acteur que j’aime bien, jouant Richard Chanfray, un autre de ses compagnons. Sans oublier également les apparitions de Patrick Timsit ( dans le rôle de Bruno Coquatrix) et Vincent Pérez (dans le rôle d’Eddy Barclay).

 Mais le meilleur rôle et la meilleure interprétation reste bien évidemment celui de Dalida, divinement interprétée par Sveva Alviti. Cette jeune actrice italienne, qui ne connaissait pas un mot de français seulement trois mois avant le tournage, interprète la chanteuse à la perfection. Son accent italien est à croquer, et quoi de mieux pour jouer Dalida ? Elle est tellement jolie et a travaillé dur pour essayer de coller au mieux au rôle qu’on lui avait donné. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle a réussi. Elle est parfaite dans ce rôle, alliant émotion et bonne humeur, rires et larmes. Je pense qu’on ne pouvait pas trouver mieux pour incarner Dalida.

Et finalement, ce que j’ai préféré dans ce film, c’est les nombreuses chansons qui ont rythmé les deux heures retraçant la vie de la chanteuse. Le film n’aurait pas été aussi bien sans elles. Elles étaient toutes très bien adaptées aux situations, rendant l’histoire encore plus réelle, plus vivante et plus émouvante. Elles y sont presque toutes de Besame Mucho à Paroles, Paroles en passant par la superbe reprise d’une chanson de Serge Lama, Je suis malade. Cette version est d’ailleurs celle que je préfère car si brûlante d’émotions. Et le film m’a également permis de découvrir de nouvelles chansons telles que Aime-moi ou Pour ne pas vivre seule. Rien que pour ça, ça valait le coup d’aller voir ce film.

Le seul petit bémol que je pourrais évoquer est le fait que lors des chansons où l’on voit l’actrice, on ressent le play-back. Puisque bien évidemment, ils ont intégré les véritables chansons et la voix de Dalida. Je ne dis pas que Svava Alviti ne le fait pas bien, parce que ce n’est absolument pas le cas, seulement j’avais du mal à considérer ces passages comme réels. Peut-être tout simplement parce que je savais que c’était du play-back. Mais en regardant certaines vidéos de la vraie Dalida, on se rend compte également qu’elle faisait du play-back donc ça colle à la réalité.

Malgré tout, j’ai adoré ce nouveau film de Lisa Azuelos qui nous fait découvrir avec brio la vie, parfois plus que tourmentée de l’une des plus grandes chanteuses des années 1960. Et il nous montre que finalement, même si avec beaucoup d’argent et beaucoup de succès, la vie n’est pas toujours aussi parfaite qu’elle y parait, en dehors des caméras.

Alors pour toutes ces raisons, je vous conseille d’aller voir ce film, parce que cette histoire, c’est l’histoire d’un amour.

Publicités

9 commentaires sur « « Je ne serai pas Dalida si je n’étais pas comme ça! » »

      1. Malheureusement oui, après ça m’a surtout « choquée » pour le premier morceau. Petit à petit j’ai un peu réussi à oublier ce détail pour me concentrer sur le reste. Je suis quand même contente que ça ne soit pas comme dans Podium (Poolvoerde reprend lui-même les chansons de Claude François). La magie n’aurait peut-être pas été la même…

        Aimé par 1 personne

      2. Oui ca m’a sauté aux yeux pour la première chanson aussi, et après je continuais de le voir mais c’était moins évident on va dire.
        C’est sur que c’est beaucoup mieux avec les vraies chansons, mais pour Podium c’était un peu différent vu que Poolvoerde interprète un sosie de Claude François et non Claude François lui meme.. après il me semble que pour La Môme, Marion Cotillard interprétait certaines chansons d’Edith Piaf elle meme, et elle le faisait très bien. Après tout dépend si l’actrice en est capable ou non..
        Enfin malgré ces petits détails le film reste très bien fait et magnifique, c’est le principal 🙂

        Aimé par 1 personne

  1. Le film doit vraiment être intéressant pour en savoir davantage sur une chanteuse tellement connue (toujours à notre époque!). J’avoue qu’à part ses chansons et les grandes lignes de sa vie, je ne sais pas grand chose de son vécu … J’irais peut être en apprendre davantage en allant voir le film 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s