« Parlez moi du Petit Chaperon rouge »

Il y a quelques temps, je tombais sous le charme de Cinder, héroïne du premier tome des chroniques lunaires de Marissa Meyer. J’avais tellement aimé ce personnage et ce nouvel univers que j’ai eu envie de lire la suite.

J’avais découvert cette histoire de Marissa Meyer grâce au club des rats de bibliothèque qui l’avait choisie comme lecture pour le mois de janvier. Sans le club, je ne me serais jamais penchée sur cette lecture, ce qui aurait été vraiment dommage, car j’aurais raté quelque chose. J’avais adoré Cinder et tout cet univers dans lequel elle évoluait, alors que je ne l’aurais jamais cru. C’est ce qui m’a donné envie de poursuivre.

Dans ce deuxième tome, on rencontre un tout nouveau personnage, Scarlet. Et si Cinder avait tout d’une Cendrillon des temps modernes, Scarlet, quant à elle, ressemble étrangement au Petit Chaperon rouge. Parce qu’elle porte un sweat rouge à capuche et qu’elle recherche sa grand-mère qui a mystérieusement disparu.

Je crois que ce que j’aime le plus dans ces histoires, c’est le fait qu’elles revisitent des contes mais de façon complètement décalée.  On évolue dans un futur très lointain ou les humains côtoient les cyborgs et les androïdes dans différentes communautés. A priori ce n’est pas vraiment ce qui m’attirerait en terme de lecture. Mais ici, il y a quelque chose qui me plait et je ne saurais pas l’expliquer tant c’est inattendu.

Scarlet est une jeune femme humaine d’une vingtaine d’années, avec une chevelure de feu et son éternel sweat-shirt à capuche rouge. Elle vit depuis des années avec sa grand-mère. Or, depuis près de deux semaines cette dernière a mystérieusement disparu sans donner de nouvelles. Et d’après sa petite fille, ça n’augure rien de bon. La jeune femme décide donc de partir à sa recherche, avec pour compagnie un jeune combattant des rues  du nom de Loup. Ça ne vous rappelle rien ?

J’ai beaucoup aimé la relation qui unie Scarlet et Loup, entre électricité et attirance. Scarlet ferait tout pour retrouver sa grand-mère qu’elle aime plus que tout, malgré les secrets. Elle est prête à mettre sa vie en danger pour sauver celle de sa grand-mère. Et comme le Petit Chaperon rouge, certaines embûches vont se mettre sur son chemin. Loup par exemple qui semble là pour l’aider mais qui parait pourtant si énigmatique parfois.

Bien évidemment, ce que j’ai préféré par dessus tout dans ce nouveau roman, c’est le fait que l’on retrouve Cinder que l’on avait laissée en prison après sa soudaine apparition au bal. J’avais plus que tout envie de savoir ce qu’elle était devenue. Comme le lui avait conseillé le docteur Erland à la fin du premier tome, la jeune cyborg s’enfuit de sa cellule, en amenant avec elle le capitaine Carswell Thorne.

Au départ, je me suis posée la question de savoir pourquoi ce nouveau personnage ? Cinder aurait très bien pu fuir toute seule, ce qui aurait été certainement plus facile pour elle. Au départ au moins. Et finalement, j’ai fini par m’attacher à ce capitaine qui va lui venir en aide. Leurs éternelles disputes avec Cinder m’ont fait sourire. Et c’est aussi pour ça que j’ai bien aimé Thorne, parce qu’au fond, on sent qu’ils s’aiment bien tous les deux.

Si dans le premier tome, certaines choses étaient plutôt prévisibles, ce qui ne m’avait pas dérangée pour autant, ce n’est pas le cas ici. Je ne m’attendais pas du tout à tout ce qui s’est passé. Tout au long du roman, je doutais, me demandant comment ils allaient s’en sortir, ce qui se passerait ensuite. Et une nouvelle fois, quand j’ai eu tourné la dernière page, j’avais envie de lire la suite et de retrouver ces personnages que je venais tout juste de quitter.

Une chose est sûre, ce deuxième tome, toujours publié chez PKJ, relève très bien le niveau du premier et j’ai hâte de poursuivre la lecture des chroniques lunaires.

Publicités

9 commentaires sur « « Parlez moi du Petit Chaperon rouge » »

    1. J’ai eu un véritable coup de cœur pour cette saga qui revisite les contes mais pas seulement. C’est l’ensemble de tous les petits détails : les contes, le futur, les personnages attachants, qui font de cette saga une très jolie histoire qui m’a particulièrement plue 🙂

      J'aime

      1. Ahah c’est possible.. Moi je les ai trouvés à la bibliothèque mais je pense que si je les trouve quelque part (ce qui a l’air difficile) je les achèterais car j’ai vraiment adoré cette saga. C’était un véritable coup de cœur. 🙂

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s