« Quand l’amour monte au ciel… »

Comme vous le savez tous, nous sommes le 14 février et qui dit 14 février dit Saint Valentin, alors en cette fête des amoureux j’avais envie de vous parler d’une belle histoire d’amour que j’ai eu l’occasion de lire dernièrement. Vous êtes prêts à vous envoler trois mètres au-dessus du ciel ?

Pour le mois de février, le thème de mon club de lecture les rats de bibliothèque créé par Amandine de Dreamingwithbooks et Arya du blog Les pages qui chuchotent était le premier amour, rien de mieux en ce mois de Saint-Valentin où l’amour est partout.  Et je peux vous dire que c’est un thème qui me plaisait bien, parce qu’en général j’aime beaucoup ce genre de roman où l’on nous fait rêver avec une histoire un brin fleur bleue. Et pour la première fois, c’est le roman pour lequel j’avais voté qui a été choisi pour la lecture commune.

Ce roman, c’était celui de Federico Moccia, Trois mètres au dessus du ciel. Je ne connaissais pas du tout ce roman, par contre je connaissais le film du même nom, tiré du livre et réalisé par Fernando González Molina. J’avais vu le film il y a quelques temps et, comme beaucoup je crois, j’avais adoré cette très belle histoire qui unissait deux jeunes qui n’avaient pourtant rien en commun à première vue. Voilà pourquoi j’avais choisi ce livre lors du vote, parce que j’étais curieuse de découvrir ce que pouvait donner cette histoire à l’écrit.

En général, je préfère toujours lire l’histoire avant de la voir parce que ça me permet de m’imaginer mon propre visuel dans ma tête, les personnages, les lieux. Je m’invente ma propre histoire. Là, comme j’avais déjà vu le film, c’était différent, même si ça fait très longtemps que je l’avais vu. Et je crois que pour une fois, ça a été un plus d’avoir vu l’histoire avant.

Parce qu’au début de ma lecture, je dois vous avouer que j’étais un peu perdue, ce qui fait que j’ai eu un peu de mal à entrer dans l’histoire. En effet, au départ, il y a beaucoup de prénoms italiens, de noms, de surnoms, ce qui fait qu’il est assez difficile de savoir vraiment qui est qui. Et pour les premiers chapitres au moins, ça m’a un peu dérangée. Tellement que j’ai eu peur de ne finalement jamais rentrer dans l’histoire, alors que j’y mettais beaucoup d’espoir, ayant adoré le film.

Je vous rassure, ce ne fut pas le cas. J’ai finalement réussi à rentrer dans cette histoire. J’attendais avec impatience de retrouver dans ma lecture, certains des éléments que j’avais appréciés  dans le film. Ça peut être déroutant mais moi, c’est ce qui m’a plu ici. Tellement que je me disais en voyant les pages défiler, « Mais non, c’est pas possible, ce passage-là n’est pas encore passé ».

Et justement, je crois que ce qui m’a un peu déçue dans ce livre, c’est la fin. Après ce fameux passage que j’attendais tant et qui est un peu comme l’emblème de cette belle histoire qui unit Step et Babi. Passage qui arrive très loin dans l’histoire soit dit au passage. Je trouve qu’après cet instant, et  à partir du moment où les héros sont enfin unis, tout se passe trop vite dans le roman. Toute leur histoire est finalement résumée en seulement quelques pages…

Ils passent beaucoup de temps à se tourner autour, se repousser, refuser l’évidence. Ce qui est parfois quelque chose de très agréable en amour puisque c’est souvent le début d’une belle histoire, la découverte de l’autre. Néanmoins, même si ces moments sont importants, ils ne peuvent pas remplacer l’histoire en elle-même. En fait, j’ai eu l’impression que la fin était légèrement « baclée », même si le mot est un peu fort ici, alors que tout était très bien jusque-là. Je n’avais pas ressenti ça avec le film, alors que ça m’a beaucoup plus frappée dans le roman. Ce que j’ai trouvé dommage.

Par contre, ce qui était très bien, c’est le fait de connaître davantage la vie passée des héros, par le biais de petites anecdotes qui nous aidaient à comprendre pourquoi ils en étaient là aujourd’hui. Outre l’histoire d’amour entre les héros, j’ai également aimé l’histoire d’amitié unissant Babi à Pallina, ainsi que celle, peut-être encore plus forte entre Pollo et Step.

Et Step bien sûr ! Ça a beau être un petit voyou, il arrive très facilement à nous faire craquer. Comme Babi, on a du mal à lui résister. A croire que les bad-boy attirent finalement ! Car malgré ses allures de gros durs, on sent qu’il ferait tout pour elle, et c’est certainement ce qui rend cette histoire d’amour aussi belle.

Finalement, malgré certains détails, j’ai beaucoup aimé ce roman de Federico Moccia et cette belle histoire d’amour entre Babi et Step. Et maintenant que j’ai lu cette histoire, je n’ai plus qu’une envie, revoir le film !

Publicités

25 commentaires sur « « Quand l’amour monte au ciel… » »

    1. Oui, c’était un peu décevant, c’est dommage… Ça ne m’avait pas fait la même impression avec le film. Bon après c’est vrai que le livre fait déjà 500 pages donc après ca aurait été compliqué d’en rajouter beaucoup, vu qu’en général, les gros livres font peur aux lecteurs… Je trouve que la fin est beaucoup moins traitée dans le film, on a pas cette impression de rapidité, notamment sur les scènes avec Pollo.
      Merci 🙂 Bisous

      Aimé par 1 personne

  1. Je suis d’accord avec toi sur certains points : notamment le début qui m’a complètement perdu, je ne savait pas du tout où est-ce que j’allais et quels étaient les personnages principaux … J’ai aussi aimé cette histoire d’amour un peu improbable entre deux personnes qui n’ont absolument rien en commun, j’ai adoré voir comment l’un avait pu déteindre sur l’autre et vis versa…
    Par contre en ce qui concerne Step je suis plus réservée … J’ai eu du mal avec lui, il est tellement violent et impulsif! Il y a cependant certains moments qui m’ont touché 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Oui je suis d’accord avec toi que le fait qu’il soit un peu trop violent. Même si on peut comprendre pourquoi, c’est trop facile de rabattre sur la violence, d’autant que ça ne résout rien. Mais j’ai aimé le fait que Babi arrive plus ou moins a le canaliser. 🙂

      Aimé par 1 personne

    1. Si tu veux découvrir je te conseille surtout le film. Je n’aurais jamais cru dire ça un jour moi qui adore les livres, et préfère d’habitude les livres aux adaptations cinématographiques. Mais la à mon avis, le film est plus clair, même si rien ne t’empêche de lire le livre ensuite 🙂

      J'aime

  2. Je suis d’accord avec toi, la fin de l’histoire est un peu abrupte. Mais au fond, j’ai trouvé que c’était représentatif de certaines histoires d’amour qui se finissent également très rapidement 🙂 Alors qu’ils étaient tout feu tout flamme, les grandes déclarations disparaissent d’un coup. L’effet « passion » sans doute

    Aimé par 1 personne

    1. C’est vrai tu as tout a fait raison de ce côté là. J’avais pas vraiment imaginé ça comme ça. La fin m’a déçue, parce que je trouve que dans le roman les raisons de la rupture ne sont pas vraiment expliquées, tout est trop rapide. Et c’est un peu dommage je trouve. J’aurais aimé que ce soit un peu plus long sur la fin.

      Aimé par 1 personne

      1. Si mes souvenirs sont bons, j’avais aussi eu cette sensation sur le moment. C’est tellement abrupte. On ne comprend pas vraiment pourquoi tout s’arrête. Mais au fond, cela ressemble tellement à certaines histoires dans la réalité. Du jour au lendemain, certaines personnes s’aiment. Et du jour au lendemain, elles peuvent également se quitter 🙂

        Aimé par 1 personne

      2. C’est vrai, malheureusement j’ai envie de dire… Et puis là, il y a aussi le deuxième tome il me semble (que je ne connais pas, mais comme pour l’autre j’avais vu le film) donc peut-être que l’auteur revient un peu sur cette histoire entre Babi et Step, même s’ils ne sont plus ensemble. 🙂

        Aimé par 1 personne

      3. J’ai lu le deuxième tome, « J’ai envie de toi », mais cela remonte aussi à plusieurs années, et j’avais adoré à l’époque. L’auteur revient sur cette histoire mais ce n’est pas le sujet principal du roman. N’empêche que le livre est toujours aussi bien ! Voire meilleur 🙂

        Aimé par 1 personne

      4. Il faudrait que je le lise alors. 🙂
        J’ai seulement vu le film moi et j’avais bien aimé aussi. Même si au départ j’étais un peu déçue qu’il ne soit plus avec Babi, finalement j’avais bien aimé sa nouvelle copine, qui lui correspondait beaucoup plus je trouve 🙂

        Aimé par 1 personne

      5. Ça m’a fait exactement la même chose ! J’étais hyper déçue de le voir commencer une histoire avec une autre fille. Et puis finalement, le comportement de Babi m’a révoltée et j’ai trouvé qu’il était bien mieux avec cette nouvelle fille 🙂

        Aimé par 1 personne

    1. C’est vrai que les avis sont assez mitigés.
      Ca reste une jolie histoire (malgré la fin trop rapide dans le livre). Apres si tu hésites, je te conseille plutôt de regarder le film qui est très bien fait. Et si peut être que lui te donnera totalement envie de lire le livre 🙂

      Aimé par 1 personne

  3. Merci beaucoup pour ce joli article, ta présentation m’a donné envie de lire ce livre. Mais c’est vrai que l’on voit tellement d’avis mitigés que je ne sais pas si j’ai envie de sauté le pas!
    Pleins de bisous à toi :*

    Aimé par 1 personne

    1. C’est vrai que les avis sont plutôt mitigés sur ce livre. Je pense que c’est une belle histoire et que ça vaut le coup de lire le livre, malgré la fin un peu brusque.
      Sinon, tu peux toujours regarder le film, qui lui est très réussi ! 🙂

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s