« De l’ombre ou de la lumière, lequel des deux nous éclaire ? »

Connaissez-vous Jack Laurent Amar, l’auteur de L’ombre et la lumière ? Si la réponse est non, il n’est pas encore trop tard pour faire sa connaissance et découvrir son roman, qui, comme l’indique sa quatrième de couverture, ne vous laissera pas amnésique…

Je suis tombé sur ce livre totalement par hasard, grâce aux nombreux avis que j’ai pu voir sur le club des Mordus de lectures. Et des avis plus que positifs ! Alors forcément ça donne envie de s’intéresser à ce bouquin. Je voulais en savoir plus. Et comme un heureux hasard, son auteur, Jack-Laurent Amar m’a envoyé un message pour justement me parler de son roman.

En règle générale, je n’aime pas trop ces auteurs qui viennent vanter leur livre en message privé. C’est d’ailleurs quelque chose que je n’ai jamais fait car je trouve ça assez intrusif. Mais vu que le livre m’intéressait réellement, je suis passée outre. Nous avons discuté et nous sommes convenus à un accord : Je lui envoie mon roman et en échange, je recevrai le sien.

C’est quelque chose que je n’avais encore jamais fait et pourtant, je trouve que c’est une excellente idée. Ça permet d’échanger notre travail, nos livres, nos « bébés » et ainsi de découvrir de nouvelles choses. Il ne s’agit pas simplement d’un échange de livres, mais bien d’un échange de travail.

Et justement, parlons-en de son travail et son « bébé ». Comme je vous l’ai dit, j’avais lu de nombreux avis positifs sur ce roman et comme toujours, ce genre de chose me fait un peu peur. Parce que j’ai peur de ne pas aimer contrairement aux autres, ou pire encore d’être déçue. (Ce qui avait été le cas par exemple avec Les fiancés de l’hiver). Et c’est quelque chose qui m’embête vraiment, encore plus quand l’auteur est très sympathique.

Mais je vous rassure tout de suite, (surtout Jack-Laurent s’il vient à lire ces lignes), ça n’a pas été le cas avec « L’ombre et la lumière« . Bien au contraire même ! Je ne vais pas vous laisser languir plus longtemps parce que j’ai adoré ce roman. C’est un vrai policier avec une histoire haletante, pleine de suspens, et très vite additive. Une fois qu’on a plongé son nez dans l’histoire, il est très difficile d’en sortir.

Au départ, j’ai eu un peu de mal à y rentrer pourtant, mais ça ne dure pas, à peine le temps de quelques pages et très vite on se prend au jeu. Bastien est un jeune homme que la vie n’a pas épargné. Sa mère est morte lorsqu’il était tout jeune de façon bien mystérieuse après avoir subitement perdu la mémoire. Bien des années plus tard, Bastien devient celui que l’on appelle l’ombre, un tueur à gage qui exécute les gens selon des contrats. Et comme lorsqu’il était enfant, c’est le meilleur !

Les personnages du roman sont tous très attachants. Que ce soit Bastien, Laureline, son amour de jeunesse, dite Lolie sur laquelle il retombe par hasard, le capitaine Ruhaud qui enquête sur des cas d’amnésies mystérieuses aux côtés d’Emilie, sa jeune stagiaire pour laquelle il a le béguin. Je les ai tous adorés au fil de ma lecture.

Je ne vous en dirais pas plus sur l’histoire parce que je pense qu’il faut la lire et la découvrir par vous même. Parce contre, ce que je peux vous dire c’est que ce roman vaut réellement le coup et mérite d’être plus connu. L’histoire est prenante, elle vous transmet de nombreuses émotions au cours de ces 402 pages : des frissons à la colère, de la tristesse à la joie.

Et surtout, il y a de l’amour. Maternel, fraternel, passionnel… En plus d’un policier, c’est une rencontre entre l’ombre et la lumière. Parce que si Bastien est devenue une Ombre, Lolie reste sa lumière. Celle qu’il aimait autrefois, qu’il aime toujours aujourd’hui et pour qui il serait prêt à tout. Même refuser un gros contrat.

Alors bien sûr, c’est un auteur auto-édité, mais ça n’enlève en rien son talent et la qualité de son roman Et d’ailleurs, édité, il mériterait de l’être. Pour l’instant, le livre est disponible sur Amazone, et pour l’aider il vous suffit d’un petit clic juste là si toutefois vous êtes amateurs de livres numériques. Ou bien en contactant l’auteur par le biais de son blog juste icijuste icijuste ici.

Si jamais avec toutes ces raisons, je ne vous ai toujours pas convaincus, vous pouvez toujours vous rendre sur YouTube et écouter Ma clé de sol, une chanson que Bastien a écrite pour Lolie. Parce qu’en plus d’être un bon auteur qui mériterait d’être reconnu, Jack Laurent est également chanteur et compositeur , à ses heures perdues. Et la chanson figure même dans le livre.

Alors, convaincus ?

Nuit des blogs particiption

P.S. : Je participe à Nuit des Blogs, et j’ai besoin de vous.

Alors si vous appréciez Mon rêve d’été, n’hésitez pas à voter pour mon petit blog, ça me ferait très plaisir ! 

Publicités

3 commentaires sur « « De l’ombre ou de la lumière, lequel des deux nous éclaire ? » »

    1. Tant mieux alors si je peux donner envie de découvrir ce roman, parce qu’il mérite vraiment d’être connu. C’est une chouette histoire, c’est bien écrit, et c’est un premier roman donc ça promet de belles choses par la suite ! En tout cas, je l’espère pour l’auteur 🙂

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s