« Mais c’est ma ville, c’est Limoges ! »

Vous le savez peut-être (ou peut-être pas d’ailleurs) mais ce week-end se déroulait la foire du livre de Limoges. Un rendez-vous que j’aime beaucoup, d’autant qu’il se passe tout près de chez moi; c’est donc une super occasion. Retour, en mots et en images, sur cette riche journée…

Voilà maintenant trois ans que je ne rate pour rien au monde l’événement Lire à Limoges. Les journées du livre sont toujours de merveilleuses journées puisqu’elles nous permettent de rencontrer enfin tous ces auteurs que l’on aime tant lire. Et je peux vous assurer que découvrir un écrivain peut changer totalement votre perception de son roman ! La Foire de Limoges est toute particulière puisqu’elle se déroule tout près de chez moi, il est donc presque impossible pour moi de rater ce rendez-vous, devenu annuel.

Après avoir eu la chance d’y travailler (et même d’y présenter mes romans) deux années de suite, j’y suis allée cette année en tant que simple visiteur. Et c’est génial également parce que ça nous permet de bien échanger avec différents auteurs, en circulant de stands en stands. Même si, y travailler est un véritable plaisir. L’année dernière, j’avais eu la chance d’accompagner Christian Signol, d’échanger avec Fabien Lecoeuvre et de rencontrer des personnes formidables sur le stand de la librairie Anecdotes. C’est des journées fatigantes certes, mais tellement enrichissantes !

Cette année, pas de boulot. J’étais une simple lectrice noyée dans la foule de visiteurs, et attention, j’avais fait les choses bien, en préparant une petite liste, où j’avais noté les auteurs et les livres qui m’intéressaient et ceux que je ne voulais absolument pas rater. Et ma liste m’a beaucoup aidée. Je l’ai d’ailleurs bien respectée, puisque seuls deux livres notés ont finalement disparus pour être remplacés par trois petits nouveaux. C’est pas mal !

C’est certain que ce genre de journées n’est pas idéal du tout pour nos portes-monnaies, mais comment résister quand les auteurs sont tous plus gentils les uns que les autres ? Cette année, j’ai eu la chance de discuter avec de nombreux auteurs et je peux vous assurer qu’ils étaient tous super gentils ! Ce qui se ressent jusque dans leurs dédicaces qui sont toutes adorables. Je partage avec vous mes quatre préférées, même si en réalité, je les aime toutes parce qu’elles viennent du cœur ! Et si je les adore, c’est aussi parce qu’elles sont personnalisées.

Pour les petites anecdotes, Cyril Massarotto revenait de sa pause déjeuner et avait perdu son stylo spécial dédicaces, malheur ! (mais ne vous inquiétez pas, il l’a finalement retrouvé) ; Marie Vareille m’a remerciée pour ma chronique concernant son roman « Je peux très bien me passer de toi »,  que j’ai d’ailleurs acheté vu que j’avais lu l’exemplaire emprunté à la bibliothèque ; Virginie Jouannet m’a dit que j’étais l’une des plus « belles » lectrices rencontrées sur le salon dans le sens où on a longuement échangé sur nos livres respectifs ; Grégoire Delacourt a demandé la permission à ma maman pour poser sa main sur mon épaule, puis sur mes seins, histoire de nous faire rire sur la photo (évidemment, il ne l’a pas fait!) ; nous avons débattu longuement avec Gabriel Katz pour savoir si on devait dire pain au chocolat ou chocolatine (on était d’accord pour dire pain au chocolat !) …

J’ai également eu l’occasion de revoir Bidu, un super dessinateur et mon acolyte lors de mon premier salon du livre à Limoges en tant qu’auteur ; Valérie, ma copine de chez SweetyHoneyAddictions, qui m’avait fait une chronique géniale pour mon livre Action ou Vérité ; ou encore Jao, creusois, comme moi, une personne adorable qui nous fait rire avec ses photolescopages.

Et enfin (j’ai gardé le meilleur, ou presque, pour la fin ), j’ai eu la chance de faire une photo avec Frédéric Deban. Pour ceux qui ne le connaitraient pas (honte à vous !), il jouait le personnage de Grégory dans Sous le Soleil, et je l’adorais quand j’étais petite. Du coup, quand je l’ai vu sortir des toilettes (oui, oui) alors qu’on était sur le point de s’en aller, je me suis jetée sur lui pour avoir ma petite photo. Et j’ai bien fait, parce que j’ai même eu droit à un bisous (même deux!).

Voilà tout simplement pourquoi j’aime ces journées ! Alors à l’année prochaine.

Publicités

9 commentaires sur « « Mais c’est ma ville, c’est Limoges ! » »

    1. Oui c’était super. Je trouve ça très convivial comme salon, on a le temps de discuter avec les auteurs, il y a du monde oui, mais juste ce qu’il faut, donc c’est parfait ! 🙂
      Je te comprends, elles sont adorables toutes les deux. J’espère que tu auras l’occasion de les rencontrer un jour 🙂

      J'aime

  1. Tu as du passer un super moment! (ça se ressent bien dans ta chronique!). C’est super de pouvoir échanger avec les auteurs et je trouve génial qu’ils ne se contentent pas de signer de leur nom les dédicaces 😉
    Bon évidemment je ne partage pas votre avis sur le pain au chocolat xD

    Aimé par 1 personne

    1. Ah oui j’ai vraiment adore cette journée, parce que j’ai pu rencontrer tous les auteurs que je voulais voir, et ils étaient tous sympa, et très abordables. 🙂
      Ahah j’attendais justement que quelqu’un dise quelque chose là dessus 😉

      Aimé par 1 personne

      1. Par contre il faut bien regarder avant parce que certains auteurs ne sont plus la le dimanche… Cette année j’ai eu de la chance tous les auteurs que je voulais voir étaient encore présents, sauf Agnès Martin-Lugand qui n’était là que le samedi après midi 🙂

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s