« C’est un jeu cruel mais c’est l’amour.. »

Connaissez-vous Camille de Peretti ? Pour ma part, j’avais vaguement entendu parler de cette auteure, mais je ne l’avais encore jamais lue. Je l’ai découverte avec Nous sommes cruels, dont je vous parle juste là… 

J’ai entendu parler de ce livre pour la première fois sur le blog de Eugenhippie, bien qu’elle ne chronique pas celui-ci mais un autre de l’auteure, à savoir Blonde à forte poitrine. Nous sommes cruels était l’un de ses romans préférés de l’auteure et elle le décrivait comme les Liaisons dangereuses des temps modernes. Ayant beaucoup aimé le roman de Laclo, je me suis dit pourquoi pas ?

Avant de le trouver sur la blogosphère, je ne savais même pas que ce livre-là existait. Nous sommes cruels, le titre annonçait vraiment la couleur. L’histoire est celle de Julien et Camille, deux adolescents évoluant dans les années 1990 mais ayant une folle passion pour le XVIIIe siècle. Ils semblaient fait pour se rencontrer tant ils se ressemblent. Ils adorent tous les deux les Liaisons Dangereuses qui est leur livre préféré et ils décident de refaire le livre à leur façon, leur livre. Ils se prennent pour le Viconte de Valmont et la marquise de Merteuil. Et on peut dire qu’ils prennent leur rôle très à cœur parce qu’ils sont tout aussi cruels que leur prédécesseurs.

Généralement, lorsque je lis un livre, j’aime bien m’identifier à l’un des personnages, peu importe lequel. Là, j’en étais totalement incapable, parce qu’ils étaient tous atroces les uns envers les autres. Particulièrement Julien et Camille. Ils se prennent pour les maîtres du monde et n’hésitent pas à rabaisser tout ceux qu’ils croisent sur leur passage, les prenant pour leur jouet.

Celle qui m’a le plus déplu est Camille. J’espère ne jamais croiser un tel personnage dans ma vie. Parce qu’elle est vraiment déplaisante. Elle ne fait que s’amuser avec les garçons qu’elle croise, prétend les aimer, et finalement leur fait du mal dans le simple but de se divertir. Et je crois que le pire, c’est de se dire qu’il y a réellement des gens comme ça. Julien est comme elle évidemment puisqu’ils se divertissent ensemble et pourtant sur la fin, je le trouve beaucoup plus humain.

D’ailleurs c’est la fin qui m’a le plus plu. Parce que là que ça devient vraiment intéressant de voir l’évolution de leur comportement, de leur réaction. Et je crois que c’est ce qui sauve le roman que j’aurais trouvé vraiment affreux sinon. Pas du tout parce que c’était mal écrit, au contraire, mais parce que les personnages sont tellement cruels que c’est affreux de voir ça, et de se dire que ces personnes pourraient être cachés parmi nos amis. Pour cela, c’est certain, le roman porte bien son titre.

Par conséquent, contrairement à Eugenhippie, ce livre ne fera pas partie de mes romans préférés, il ne restera pas non plus gravé dans mon esprit, car j’ai vraiment eu du mal à rentrer réellement dans l’histoire, tant cette dernière est cruelle, comme le titre l’indique…

Néanmoins, si vous avez apprécié les Liaisons Dangereuses, je pense que vous pourrez aimer ce roman de Camille de Peretti puisque les personnages ressemblent pleinement à leur maîtres.

Publicités

4 commentaires sur « « C’est un jeu cruel mais c’est l’amour.. » »

    1. Oui, j’ai bien aimé son style mais le côté « cruel » de l’histoire m’a empêchée d’entrer complètement dans le roman. Avec Laclo c’était différent car je trouve que l’époque s’y prêtait plus, meme si ça restait cruel, voir ça de nos jours, c’est d’autant plus « violent » je trouve.. meme si l’idée de la réécriture est vraiment bonne.
      Oui il faudra que je regarde ça, je l’avais noté aussi dans un coin de ma tête pour mon prochain tour à la bibliothèque 😉

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s