« Je veux vivre sans jamais me trahir… »

Il n’y a pas si longtemps, je ne connaissais pas cet auteur que j’ai découvert sur un blog. En lisant les avis positifs, ça m’avait donné envie. Il y a peu j’avais lu Longtemps j’ai rêvé d’elle, que j’avais beaucoup apprécié. Du coup, je me suis plongée dans ce nouveau roman de Thierry Cohen, J’aurais préféré vivre.

Tout d’abord, je trouve que les titres de cet auteur sont toujours très prometteurs. Il n’y a pas à dire, ça donne envie d’en savoir plus. Ce qui est souvent le cas en général lorsqu’il s’agit d’une phrase. Celle-là encore m’avait interpellée. J’aurais préféré vivre… Et ça m’avait donné très envie de lire le résumé.

C’est l’histoire de Jérémy, un jeune homme qui a été délaissé par la femme qu’il aime Victoria. Alors le jour de ses 20 ans, le 8 mai 2001, il décide de mettre fin à ses jours et se suicide. Sauf qu’il se réveille le 8 mai 2002, aux côtés de Victoria qui semble l’aimer à la folie. Jérémy n’a lui aucun souvenir de l’année qui vient de s’écouler et certaines choses lui paraissent même totalement folles. Comme si quelqu’un avait vécu à sa place durant un an, prenant possession de son corps.

Si Jérémy n’est pas mort, alors il doit vivre. Mais comment faire quand on se réveille seulement quelques jours, par ci par là, bien souvent à des années d’intervalles, le jour de son anniversaire ? Le jeune homme est totalement perdu à chaque réveil, se demandant à chaque fois en quelle année il se trouve et surtout, ce qu’il a bien pu faire depuis son dernier réveil.

Car si Jérémy est quelqu’un de gentil, attendrissant, aimant, son double, lui, par contre, passe son temps à faire du mal aux gens qu’il aime, comme s’il prenait plaisir à tout détruire autour de lui. A chaque réveil, Jérémy tente alors de réparer les erreurs de son double, celui qu’il ne voit jamais, qu’il ne connait pas et qui vit à sa place de nombreuses années. Jérémy aura finalement neuf jours, durant lesquels il verra à quoi ressemblera sa vie. Celle qu’il a, ou plutôt celle qu’il aurait du avoir s’il n’avait pas tenté de se suicider. Est-ce la vie, la mort ? C’est un perpétuel aller retour entre les deux. Celui d’un homme qui marche entre deux horizons.

Une nouvelle fois, j’ai beaucoup aimé ce roman de Thierry Cohen, qui est réellement très prenant. Nous aussi, on a envie de savoir. On veut comprendre, tout comme Jérémy. Finalement, on vit avec lui, à son rythme et on découvre à ses côtés, ce qui s’est passé durant ses années de « sommeil ». Puisque tout comme lui, on ne sait rien mis à part ce qui se passe ces 8 mai. Ce qui nous permet de nous mettre totalement dans la peau de ce personnage.

J’avais hâte de savoir le fin mot de cette histoire, de connaître le dénouement et le sort que la vie réserverait à Jérémy, et pourtant, je n’avais pas envie de quitter ces personnages. J’ai beaucoup aimé Jérémy, du moins dans ses moments de lucidité. D’ailleurs, il me faisait de la peine, parce qu’il restait là coincé entre deux mondes, sans comprendre ce que faisait l’autre de son côté. Il tentait désespérément de réparer parce qu’il était bon, tout simplement, et plein d’amour pour ces gens qu’il avait laissé, mais qu’il aimait plus que tout.

Vous l’aurez compris, ce deuxième roman a su me convaincre tout comme le premier. Si je devais émettre un seul petit défaut, c’est peut-être celui de la fin, que j’ai eu un peu de mal à interpréter. Disons que je suis restée un peu sur ma faim justement… Malgré ce petit détail, je vous le conseille, car l’histoire de Jérémy est touchante et elle vaut le coup !

Publicités

6 commentaires sur « « Je veux vivre sans jamais me trahir… » »

  1. Je n’ai encore jamais lu les ouvrages écrits par Thierry Cohen, mais je dois reconnaître que celui-ci m’intrigue. Tu as tout à fait raison en soulignant l’importance de ce titre, il interpelle vraiment le potentiel lecteur 🙂 On a envie de savoir ce qu’il va se passer.

    Aimé par 1 personne

    1. Je ne le connaissais pas non plus il y a peu, mais j’ai bien accroché avec les deux que j’ai lu je te le conseille. Il écrit bien, c’est fluide, vivat. Celui-ci est top, l’histoire est prenante, donc si tu veux tenter, n’hésites pas. Et je serai ravie d’avoir ton avis si jamais tu lis celui-ci ou un autre de l’auteur 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. Un roman que je ne connaissais pas mais ta chronique à son sujet m’intrigue! J’adore l’idée de cet homme qui ne sais jamais à quelle date il va se réveiller, qui veut comprendre et faire en sorte que les choses s’arrange. Je pense qu’il pourrait m’intéresser 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s