« Je n’ai qu’une seule vie, à trouver le remède… »

Quel titre prometteur que celui-ci : Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une. C‘est une phrase que j’aime beaucoup, et que je trouve très belle. Alors forcément, ce livre me faisait très envie dès sa sortie. Récemment, je l’ai trouvé dans une brocante et je n’ai pas pu résister.

Tout d’abord, il faut savoir que je ne suis pas vraiment fan des romans de développement personnel. Parce que pour moi, ce ne sont pas vraiment des romans justement. Même s’ils racontent bien souvent une histoire, ils sont surtout là pour nous faire réfléchir. Et c’est quelque chose que je n’aime pas beaucoup concilier avec la lecture, qui doit rester un loisir d’après moi, pour nous faire rêver, nous évader, partir dans des univers totalement différents… Pas quelque chose qui nous donne une certaine vision de la vie qu’il faudrait adopter pour vivre mieux.

Malgré tout, j’avais bien aimé « Le jour où j’ai appris à vivre » de Laurent Gounelle (dont vous pouvez retrouver la chronique juste ici), donc je me suis lancée dans ce roman assez confiante. Je me disais que finalement, j’avais peut-être simplement des à priori. Surtout que ce livre me faisait vraiment très envie. Et pourtant, même si j’ai bien aimé également, j’ai eu beaucoup plus de mal avec ce roman de Raphaëlle Giordano.

C’est l’histoire de Camille, une femme, une mère, qui semble avoir perdu le plaisir de la vie. Et un soir, après un petit accident de voiture, trois fois rien, elle rencontre Claude, qui pose enfin un diagnostic sur ses maux : elle souffre de routinite aiguë. Et s’il sait ça, c’est parce qu’il est routinologue. Doux hasard…

Dès lors, Claude va lui proposer des méthodes, plutôt simples, afin de remédier à cela et de reprendre goût à la vie en changeant radicalement son quotidien. Et c’est justement avec ça que j’ai eu un peu de mal. Toutes ces méthodes assemblées, ce sont elles qui forment le livre finalement. Il n’y a pas vraiment d’histoire en réalité, ni d’intrigue. C’est ce qui m’avait plu dans le livre de Laurent Gounelle, il y avait des conseils certes, mais pas seulement, il y avait également l’histoire… Ici, ce n’est pas vraiment le cas.

J’avais l’impression qu’il n’y avait que cette histoire de conseils, de techniques pour mieux vivre et être bien dans sa peau. Et ce qui m’a un peu dérangée également, c’est ce côté un peu trop idéaliste. Tout est trop beau pour être vrai… Alors certes on ne s’ennuie pas, mais on ne s’évade pas vraiment non plus, et en général c’est ce qui me plaît dans un livre.

Néanmoins, la fin a un peu relevé le tout parce que je ne m’y attendais pas vraiment. J’ai trouvé que c’était bien pensé et ça m’a permis d’atténuer un peu ma déception lors des pages précédentes. Au moins, on finit sur une touche un peu moins négative. Peut-être aussi que la déception est un peu due au fait que j’attendais beaucoup de ce roman, de part son titre, sa jolie couverture, et tous les avis positifs que j’avais pu entendre…

Tout compte fait, je n’ai pas été totalement conquise, comme ce fut le cas de beaucoup. J’ai bien aimé, mais sans plus. Comme quoi, il n’y a pas que des coups de cœur parmi mes lectures…

 

Publicités

4 commentaires sur « « Je n’ai qu’une seule vie, à trouver le remède… » »

    1. Je pense que c’est sûrement du au fait qu’on en avait beaucoup entendu parler en bien, et du coup, on s’attendait à mieux.. Enfin pour ma part en tout cas, c’était tout à fait ça ! 🙂

      J'aime

    1. Ah oui c’est sûr 🙂 Après c’est pas tant le côté idéaliste qui m’a déplu, mais plutôt le fait que ce soit vraiment dit sous forme de conseils, pas tellement maquillés… « Fais comme ci, pas comme ça et ta vie sera meilleure… » J’aurais préféré que ce soit un peu plus romancé et qu’il y ait une véritable histoire autour de ça.
      Mais ce livre me tentait vraiment, donc je ne regrette pas de l’avoir lu, et s’il te tente aussi, alors fonce ! 🙂

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s