« Voici le joli mois de mai… »

Voilà maintenant cinq mois que je me plonge dans les aventures de Mia, la Calendar Girl d’Audrey Carlan. En mai, la jeune femme s’envole pour Hawaï et pour la première fois, j’ai un avis plutôt mitigé sur ce nouveau tome…

Dès que j’ai commencé cette nouvelle série en janvier dernier, j’avais un peu peur que l’histoire finisse par s’essouffler. Je me demandais ce qu’Audrey Carlan allait pouvoir trouver pour réussir à diversifier les aventures de Mia au fil des mois. Et jusque là, j’étais plutôt convaincue par les choix effectués par l’auteure.

Pour le mois de mai, Mia s’envole pour Hawaï, mais avant, elle passe par chez elle, à Las Vegas où elle retrouve sa meilleure amie et sa sœur, Mady, qui lui présente son petit-ami avec lequel elle compte bien s’engager. Ce qui ne plaît pas du tout à Mia. Et là, je trouve que sa réaction est un peu exagérée ! C’est quand même fort de café, sachant qu’elle même côtoie un nouvel homme tous les mois… Elle n’est pas contente que sa sœur ait une relation stable qui pourrait la rendre heureuse et lui permettre de s’épanouir. Même si en tant que grande sœur, je comprends que ça fasse bizarre au départ, surtout à son âge, je pense que Mia est un peu mal placée pour dire quoi que ce soit…

Pour ce qui est du boulot, dans ce tome-là, il y a une petite nouveauté pour Mia  : elle ne couche pas avec son client, qui est un homme marié et plus âgé. Vous me direz ça lui est déjà arrivé en mars étant donné que son client était gay. Mais ici, ça ne veut pas dire que Mia va rester « sage » pendant un mois. Bien au contraire. Elle a bien l’intention de s’amuser sur l’île d’Hawaï, en la présence de Taï, un mannequin avec lequel elle pose pour des photos. Par conséquent dans ce tome, le client est très peu présent, voire même inexistant, effacé au profit d’un autre homme avec lequel Mia n’a aucun contrat.

Malgré les bons côtés, il y a aussi d’autres points un peu moins bons… En réalité, je crois que Mia m’agace un peu, et ça s’est particulièrement ressenti dans ce tome. Cette manie qu’elle a de toujours trouver les hommes magnifiques, « comme des dieux grecs », plus beaux les uns que les autres, même si elle ne les a vus que cinq minutes à peine, ça passe durant un tome, voire deux mais ça devient très vite agaçant. Le côté est beaucoup trop appuyé, et revient sans cesse à chaque tome, de quoi devenir lassant pour le lecteur. Sans oublier cette obsession du sexe…

Alors oui, je sais c’est un roman érotique certes, mais quand même, ça n’excuse pas tout. En agissant de la sorte, j’ai l’impression que Mia donne une image assez déplorable de la femme, à savoir un être toujours en manque de plaisirs charnels, incapable de se passer des hommes et de leur corps, et surtout incapable de se retenir, même pendant un mois. Oui, elle a le droit de s’amuser, d’autant qu’elle en a l’opportunité, mais certains de ses commentaires sont parfois agaçants et plutôt réducteurs. Pour moi, une femme ce n’est pas ça, pas seulement en tout cas. Il y a tellement d’autres choses qui pourraient être développées, tout en respectant le fait qu’il s’agisse d’un livre érotique.

Par conséquent, j’ai un avis plutôt mitigé sur ce nouveau tome. Même si j’ai bien aimé le fait de découvrir encore davantage la famille de Mia, notamment sa relation avec sa sœur qui est grandement développée dans ce mois de mai, les comportements de Mia, particulièrement lorsqu’il s’agit des hommes a tendance à m’agacer de plus en plus. Malgré tout, je continuerai ma lecture des aventures de Mia le mois prochain, en espérant être davantage satisfaite.

Et vous, que pensez vous de cette saga ? Avez-vous succombé ?

Publicités

6 commentaires sur « « Voici le joli mois de mai… » »

    1. Je comprends ton hésitation.. Pour ma part, je vais continuer pour l’instant, comme c’est seulement la première fois que j’ai eu un peu de mal, donc je laisse encore sa chance à la saga. Mais j’espère que du coup j’accrocherai plus avec le prochain tome…

      Aimé par 1 personne

  1. Pour l’instant que j’ai lu que les deux premiers que j’ai bien apprécié mais j’avoue que j’ai quand même peur de finir par me lasser et ton commentaire ne m’aide pas dans ce sens ^^ Si l’histoire a l’air intéressante, le côté « tous mes clients sont des dieux grecs et je ne peux pas m’empêcher de leur sauter dessus » risque de vite me lasser … Il aurait été intéressant que Mia rencontre justement des hommes qui ne soit pas ses idéaux masculins pour voir ses réactions …

    Aimé par 1 personne

    1. C’est justement ce qui a fini par me lasser.. particulièrement dans ce tome la. Moi aussi j’aimerais bien que pour une fois, Mia ne trouve pas les hommes qu’elle rencontre « absolument irrésistibles », parce que des hommes à tomber par terre, y en a certes, mais il n’y a pas que ça non plus. Donc le fait qu’elle ne rencontre que des « dieux grecs » c’est quand même assez peu crédible… c’est tout ça qui a fini par m’agacer.
      Mais par contre, je viens de lire juin, et la j’ai beaucoup aimé… Du coup, je ne sais pas trop quoi penser de cette saga, un peu en dent de scie. Du coup, j’attends la suite. 🙂

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s