« Un bikini rouge et ‘blanc’ à p’tits pois… »

Voilà déjà deux mois que je tente la Masse Critique proposée par Babelio. Jusque là, j’en avais beaucoup entendu parler, mais je ne savais absolument pas ce que c’était, ni même comment y participer. Et finalement, je me suis lancée en avril dernier, en espérant avoir la chance du débutant. Malheureusement, je n’ai pas gagné…

Ce mois-ci, j’ai donc persévéré au vu des nombreux livres proposés, dont beaucoup m’attiraient. J’avais fait une petite sélection, et parmi les livres choisis, il y en avait plusieurs proposé par Nisha. Une maison d’édition que je connais bien puisque j’y effectue mon stage de fin d’études de mi mars à mi mai. Et devinez quoi ? C’est avec un livre de Nisha que j’ai été tirée au sort pour gagner à cette Masse Critique.

Le livre sélectionné était Judith Sardis assure aussi bien en bikini qu’en grenouillère de Amira Edich, un titre à rallonge qui prête à sourire et qui se classe parmi les livres de la collection Coton. J’étais particulièrement contente de le découvrir car si je connais plutôt bien leurs sélections romances, je n’avais encore jamais lu de Feel-Good by Nisha. Je me suis donc plongée dans ma lecture avec curiosité.

On découvre Judith, une jeune femme au départ assez banale qui décide de prêter main forte à un jeune homme qu’elle a croisé dans la rue sur un banc. Elle va donc lui offrir un toit, à manger et l’hospitalité jusqu’à finalement se lier d’amitié avec le jeune homme, qui n’est peut-être pas celui qu’elle croyait au départ. Tout ces événements se déroulent extrêmement vite au début du roman, tenant à peine sur quelques pages avant que tout ne s’accélère finalement.

Le livre prend alors une toute autre atmosphère et on se retrouve embarqués avec les personnages dans une folle histoire, pleine de rebondissements et d’événements en tout genre. Ce qu’il y a de sûr avec ce roman, c’est que nous n’avons absolument pas le temps de s’ennuyer, car il se passe toujours quelque chose, même quand on pense être enfin en paix, une ombre vient assombrir le tableau.

Il faut savoir que Judith est un sacré personnage que j’ai bien aimé suivre au fil de ma lecture, tout comme les trois garçons qui l’accompagnent, à commencer par Jacob, suivi de ses deux acolytes Hani et Alek. Et le premier n’a pas été mon favori contrairement à Judith, j’avais plutôt une petite préférence pour Alek, que j’ai trouvé touchant et plutôt sympa au vu de tout ce à quoi il doit faire face.

Certaines situations sont vraiment drôles et prêtent à sourire donnant un côté très plaisant au roman et révélant certainement son coté Feel-Good. Même si je vous avoue que je n’aurais pas totalement classé ce roman dans la case des Feel-Good, car s’il en a parfois l’aspect, la grande majorité ne correspond pas complètement à l’idée que l’on peut se faire d’un roman Feel-Good.

Néanmoins, l’histoire, bien qu’un peu loufoque, est plaisante, les personnages sympathiques ce qui permet de passer un bon moment à la lecture de ce roman. Je ne regrette donc absolument pas d’avoir pu lire un roman de la collection Coton et je remercie une nouvelle fois Nisha ainsi que Babelio pour cette découverte.

Judith Sardis assure aussi bien en bikini qu’en grenouillère

<div class="Bnote"><a href="https://www.babelio.com/livres/Edich-Judith-Sardis-assure-aussi-bien-en-bikini-quen-gr/943754"><img src="https://www.babelio.com/images/Star3.0.gif &raquo; />

Publicités