« You’re everything… »

Je sais que vous en avez beaucoup entendu parler dernièrement parce qu’on le voit un petit peu partout, mais il fallait que moi aussi je vous dise Everything, Everything à propos de ce livre. Oui, je sais le jeu de mot n’est pas génial, mais j’étais obligée de le faire. (promis pour la suite j’ai essayé de m’appliquer un petit peu plus pour vous parler de ce roman)

La première fois que j’ai vu et entendu parler de ce livre, c’était sur le blog de Marionreadingbooks (je vous invite d’ailleurs à aller y faire un petit tour si vous ne connaissez pas encore son blog, car il est vraiment chouette et j’adore les chroniques et les photos de Marion). Petit à petit, le livre a fait son petit bonhomme de chemin sur la blogosphère, et j’en ai entendu beaucoup de bien. Finalement, c’est Cœur Grenadine qui m’a convaincue il y a peu, en lisant sa chronique, j’ai craqué. (Bon d’accord, en vrai, j’étais déjà convaincue avant mais j’avais envie de vous partager sa chronique et son blog  que j’aime beaucoup pour que vous puissiez le découvrir…)

Voilà donc comment je me suis retrouvée avec ce livre, publié chez Bayard, entre les mains. Et je crois que c’est l’un des plus beaux livres que j’ai vu depuis longtemps. J’ai toujours été fan de l’objet livre, c’est pas de ma faute j’adore ça depuis que je suis toute petite. Et rien qu’en voyant celui-ci, on peut être sûr que le livre ne va pas mourir de sitôt, même si les tablettes et autres liseuses essayent de rivaliser, rien ne vaut un vrai livre. Et ce livre-là est tout simplement magnifique. J’adore sa couverture, pleine de couleurs et de jolis dessins, que l’on retrouve tout au long de l’histoire… Bref j’étais totalement amoureuse de ce livre et vraiment ravie de l’avoir entre les mains.

Et l’histoire alors ? Comme beaucoup, j’en avais vaguement entendu parler, en lisant les chroniques notamment. Ce roman traite d’une maladie, assez peu connue et pourtant bien réelle, à savoir le syndrome de l’enfant bulle, dont Madeline est atteinte depuis qu’elle est toute petite. Ce qui fait qu’elle n’a quasiment jamais connu autre chose que sa maison et sa chambre entièrement blanche et tellement triste. Jusqu’au jour où un nouveau voisin, surnommé Olly pour Oliver, débarque dans la maison d’à côté venant chambouler tout ce que Madeline avait toujours connu jusque là.

J’ai beaucoup aimé l’atmosphère de ce roman. C’est léger, fluide notamment grâce aux chapitres très courts, et cette structure parfois totalement différente d’un roman normal, avec régulièrement la présence de dessins, créés par le mari de l’auteure, Nicola Yoon. C’est donc très plaisant à lire, et pourtant l’atmosphère reste oppressante malgré toute cette légèreté. Et je ne dis pas ça en mal, bien contraire, c’est simplement que je me suis identifiée à Madeline. Moi aussi j’avais cette terrible impression d’être enfermée, prisonnière de cette chambre. Malade, elle ne pouvait pas accéder à ce « Dehors » qui la tente tant. Jusqu’à ce que tout soit perturbé, une nouvelle fois…

Je me suis attachée très facilement aux personnages, notamment à Madeline, pour laquelle j’ai souvent eu de la peine et également à Olly, qui était tellement sympathique. Même si parfois, j’ai trouvé que tout allait vraiment très vite entre eux… Mais ils sont jeunes et quand on est jeune, le temps n’attend pas, on est toujours pressé de découvrir toutes ces choses que l’on ne connait pas encore. Surtout Madeline qui en est privée depuis toute petite…

Et je crois que comme beaucoup, c’est la fin qui m’a le plus plu. D’ailleurs, je n’avais pas envie que ça se termine, je voulais en savoir plus, je ne voulais pas quitter Madeline et Olly, je ne voulais tout simplement pas lâcher ce livre que j’ai beaucoup aimé, autant à l’extérieur grâce à sa plastique, qu’à l’intérieur pour son contenu.

Finalement, c’est une histoire d’amour, comme on en voit beaucoup, certes, mais ce n’est pas seulement ça… Voilà pourquoi je vous invite à lire ce livre, et ce avant que ne sorte le film mercredi… Autant vous dire que j’ai vraiment hâte de voir ce que ça peut donner à l’écran !

Publicités

8 commentaires sur « « You’re everything… » »

  1. Un roman qui a l’air de faire l’unanimité! Je ne suis pas une grande fan des romans young adult qui ne soient pas fantastique mais je devrais peut être tenter, qui sait, ça me fera peut être changer d’avis! ^^ En tout ça a l’air d’une très jolie histoire 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Franchement, j’ai trouvé celui-ci plutôt sympa et puis rien que pour le livre en lui-même, tu peux te laisser tenter. Ça vaut le coup de l’avoir dans sa bibliothèque 😉
      En tout cas si tu veux le lire, j’ai vu qu’il valait mieux le faire avant de voir le film 🙂

      Aimé par 1 personne

    1. Non, tu n’as pas rêvé, lle est sortie le mercredi dernier, le 21 il me semble. 🙂
      J’ai hâte d’aller le voir, mais j’attends que ma soeur ait lu le livre, il faut qu’elle se dépêche 😉
      En tout cas, franchement je te conseille ce roman, il est vraiment chouette. (Déjà rien que le livre en lui même vaut le coup !)

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s