« Et puis juin, et puis toi… »

Et puis juin… On retrouve une nouvelle fois Mia, la Calendar Girl d’Audrey Carlan qui doit accompagner un grand homme d’affaires, très riche mais un peu trop vieux à son goût, à Washington DC, dans la capitale. Autant vous dire qu’elle n’est pas très enthousiaste, elle qui a pour habitude de sauter sur chacun de ses clients…

Comme vous l’avez peut-être vu juste ici, j’avais un peu été déçue par ma lecture du tome 5 de Calendar Girl. Mia avait fini par m’agacer. Je ne supporte plus cette manie qu’elle a de se jeter sur tous les hommes qu’elle croise, même si elle ne les a vus que cinq minutes à peine, de toujours les trouver craquants et irrésistibles. Ça peut très vite devenir lassant et ça ne me parait pas du tout naturel. Alors après ma déception du mois de mai, j’avais un peu peur de me lancer dans le mois juin, même s’il n’était pas question pour moi d’abandonner tout de suite, car je préfère laisser une chance à chaque saga et aux auteurs (Et aussi, un peu beaucoup, parce que je suis curieuse.)

Et bien finalement, je ne regrette pas d’avoir persévéré avec juin, parce que j’ai été agréablement surprise par ce nouveau mois. J’avais peur de devoir réellement abandonner après ce tome-là, si j’étais une nouvelle fois déçue, mais ça n’a pas été le cas. Au contraire, je l’ai même vraiment apprécié, et je crois que c’est d’ailleurs celui que j’ai préféré jusque là. Il a réussi à me redonner espoir envers cette saga. Je me demande d’ailleurs si Audrey Carlan ne le fait pas exprès !

Ces histoires sont en réalité un peu comme des montagnes russes. Un coup, on aime, un coup on a un peu de mal, mais au final à la fin du voyage on est plutôt content du parcours que l’on a effectué. Bon, pour l’instant, on est encore à mi chemin, mais je trouve que ce mois de juin est un très bon mois charnière.

En juin, Mia est plutôt sage, et c’est vrai que c’est aussi ça qui m’a plu. Pour une fois, elle ne va pas se jeter sur son client, même si là, elle a une bonne excuse puisque ce dernier a deux fois son âge, et pourrait être son père. S’il avait besoin d’une escort, c’était uniquement pour la bonne cause, afin de mettre en œuvre son projet, à savoir de fournir des médicaments aux pays qui en ont besoin et qui n’y ont pas accès. J’avoue que, comme j’ai pu le lire dans certaines chroniques, les passages où les filles sont avec leur « papa », comme elles les appellent, sont vraiment étranges… En tant que femme, on a un peu envie de hurler en voyant ça, car là, elles sont clairement considérées comme des objets ou des trophées que l’on s’amuse à exhiber. D’ailleurs, Mia est la première a dénoncer ça ! On la connait, elle ne se laisse pas marcher sur les pieds.

J’avais peur, en lisant la quatrième de couverture, qu’elle succombe, une fois n’est pas coutume, au charme d’Aaron, le fils de son client. Je me disais qu’elle ne tarderait sûrement pas à le mettre dans son lit comme les autres auparavant. C’est d’ailleurs ce que laisse présager les premières pages du livre, lorsqu’ils se rencontrent. Je me suis dit « Et allez, encore une fois, on retrouve le même scénario! » Voilà pourquoi j’avais peur d’être une nouvelle fois déçue et bien finalement, j’ai été très agréablement surprise. Je ne dirais rien pour ceux qui ne l’ont pas lu, mais j’ai beaucoup aimé la tournure qu’ont pris les événements, sans être sadique bien sûr, je pense que c’est une bonne chose d’aborder ce genre de phénomène également.

Par conséquent, avec ce nouveau tome, j’ai une nouvelle fois très envie de lire la suite des aventures de Mia et de connaître ses nouvelles réactions après ce mois de juin, plutôt mouvementé.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s