« Ils font la fête au mois de juillet… »

Comme tous les mois, je me suis plongée dans le septième tome des aventures de Mia. Et je peux vous dire que ce mois-ci, j’avais vraiment hâte de retrouver notre jeune escort. J’avais beaucoup aimé le tome précédent et je me demandais comment les choses allaient évoluer par la suite.

Si en mai j’avais eu beaucoup de mal avec Calendar Girl d’Audrey Carlan, elle avait réussi à me convaincre à nouveau durant le mois de juin grâce à son périple à Washington D.C. On arrivait alors à la moitié des aventures de Mia et j’avais hâte de voir ce qui se passerait en juillet et surtout comment Mia allait réagir avec ses nouveaux clients par rapport à tout ce qui s’était passé dans la capitale américaine.

Pour ce tome-là, en juillet, elle s’envole pour Miami avec un nouveau client, roi de hip-pop, très populaire et apprécié, pour lequel elle devait danser dans un clip. Mais contrairement à tous ces clients précédents, même s’il lui plaît (pour ça, rien ne change !), elle refuse de se laisser toucher et approcher par Anton Santiago. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que Mia a bien du mal à comprendre ce qui lui arrive.

 J’ai bien aimé cette nouvelle facette de Mia que l’on découvre ici fragile et blessée. Avec les tomes précédents, je ne l’aurais pas imaginé comme ça, mais ce nouveau côté de sa personnalité m’a plu. Une nouvelle fois, je le répète, je ne suis pas du tout sadique, mais j’aime bien les personnages un peu torturé, compliqué. Je trouve qu’ils ont souvent beaucoup de choses à apporter et ça les rend d’autant plus attachants.

Et puis juillet, c’est également le grand retour de certains personnages du passé dont Mia a bien du mal à se détacher. Auparavant, cette histoire m’agaçait car je ne comprenais pas comment ils pouvaient continuer à s’apprécier malgré tout ce qu’ils faisaient chacun de leur côté. Mais là, j’ai beaucoup aimé cette relation naissante, que Mia a du mal à comprendre et qu’elle peine à accepter. Cette différente facette du personnage la rend plus attachante et beaucoup plus réaliste là, contrairement à certaines réactions qu’elle pouvait avoir dans le passé.

La seule chose qui me fait un peu peur maintenant, c’est de voir comment Audrey Carlan va pouvoir poursuivre. Parce que si j’ai beaucoup aimé ces deux derniers tomes, je me serai attendu à les voir arriver beaucoup plus tard dans la saga. Mia est escort jusqu’en décembre, soit encore cinq tomes et donc cinq hommes à rencontrer pour la jeune femme. Je me demande comment elle va pouvoir tenir ses promesses et respecter ses nouveaux engagements, mais ça me donne d’autant plus envie de découvrir les tomes à venir.

Et vous, avez-vous succombé à la saga Calendar Girl ? Dîtes moi tout !

Publicités

3 commentaires sur « « Ils font la fête au mois de juillet… » »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s