« Hier encore, j’avais vingt ans… »

Ça fait déjà un moment que ce roman me fait de l’œil. J’aimais bien son titre, « Hier encore, c’était l’été », sa couverture et j’en avais entendu beaucoup de bien, d’autant que j’aimais bien lire la petite histoire du lundi sur la page de son auteure, Julie de Lestrange alors je m’étais laissée tenter.  

Le roman avait rejoint ma PAL peu de temps après sa sortie et jusque là, il y était resté… Non pas parce que je n’avais plus envie de le lire bien au contraire. Mais dernièrement, je l’ai revu sur de nombreux blog et sur Bookstagram, notamment chez Petite_étoile_livresque, et ça m’a donné très envie de le sortir de ma PAL. D’autant que d’après moi, c’était exactement la bonne période pour lire ce roman. J’avais vraiment hâte de le découvrir et je peux déjà vous assurer que je ne regrette absolument pas.

Tout simplement parce que c’est un livre qui se lit tout seul. On tourne les pages les unes après les autres sans même s’en rendre compte et on arrive à la fin de l’histoire en un rien de temps. L’écriture de Julie de Lestrange y est pour beaucoup. C’est fluide, très bien écrit et vraiment prenant, tout ce que j’aime et exactement ce que j’attends pour une lecture estivale.

Quant aux personnages, plutôt nombreux, je les ai trouvés vraiment très attachants. Tous autant qu’ils sont. Alexandre, Sophie, Marco, Anouck et Virginie (c’est rare que je retrouve un personnage plus ou moins récurent qui porte mon prénom alors j’étais obligée de le souligner)…  Ils avaient chacun ce petit quelque chose qui les rendait uniques et presque réels. Ils auraient très bien pu faire partie de nos amis.

Et l’amitié c’est justement l’un des thèmes abordés dans ce roman. Les amitiés qui durent, s’installent et changent avec le temps, sans pour autant disparaître. Souvent, au cours de ma lecture, cette petite bande d’amis m’a rappelé le film de Guillaume Canet « Les petits mouchoirs », un film que j’adore, parce qu’il raconte la vie, tout simplement, avec ses petits joies et ses gros tracas. Ici, dans ce roman c’était exactement la même chose, bien que les personnages soient plus jeunes, et c’est ce que j’ai apprécié. C’est aussi ce qui m’a donné envie de toujours poursuivre ma lecture pour savoir ce qui adviendrait pour ces personnages que j’avais presque l’impression de connaître au fil des années, puisqu’on les rencontre à l’adolescence et on les quitte à l’aube de la trentaine.

Finalement, j’ai mis du temps à le sortir de ma PAL mais je ne regrette pas de l’avoir fait, parce que ce roman m’a réellement beaucoup plu. Mon seul regret serait peut-être d’avoir attendu aussi longtemps… Ce livre a même failli m’arracher quelques larmes parce que l’émotion n’est jamais bien loin entre les lignes, comme dans la vie… Je suis contente d’avoir découvert la plume de Julie de Lestrange et j’ai hâte de la lire à nouveau.

Et vous, connaissez-vous ce roman ?

[ Et ce livre a désormais une petite anecdote puisqu’en faisant ma photo, que je voulais un peu originale et représentative de l’histoire, comme j’essaie de le faire à chaque fois, mon roman a fini… dans l’eau ! (L’eau qui n’apparaît même pas sur la photo soi dit en passant…) J’ai eu beau hurler (ce qui a bien fait peur à ma sœur), on a pas réussi à éviter le drame et la collision entre l’eau et le livre. Rassurez-vous, il va bien, il est juste un peu mouillé… ]

Publicités

2 commentaires sur « « Hier encore, j’avais vingt ans… » »

  1. C’est vrai que parfois c’est bien d’avoir des livres sans actions ou réelle intrigue, mais qui raconte la vie, tout simplement 🙂 On peut toujours se retrouver dans les personnages, leurs émotions, leurs envie … Je pense que c’est un roman qui me plairait 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s