« C’est au mois d’août […] qu’on fait les fous… »

J’avais prévu de lire plein de livres en août puisque c’était mes vacances, et finalement j’en ai à peine lu plus de cinq… Je crois que depuis le début de l’année, c’est le mois où j’ai le moins lu. Mais j’ai quand même eu temps de retrouver Mia pour le Calendar girl du mois…

J’avais deux semaines de vacances en août, donc je m’étais dit que j’allais en profiter pour lire tous les livres de ma PAL qui me faisaient penser à l’été. Et puis, finalement, sur ma liste qui en comptait au moins une quinzaine, j’en ai à peine lu deux. C’est vous dire ! J’étais tellement occupée que j’avais pas du tout le temps de lire. La rédaction de mon mémoire notamment me prend un temps fou, mais comme on dit c’est pour la bonne cause ! Néanmoins, j’ai quand même pu me plonger dans le dernier tome des Calendar girl, à savoir le mois d’août. Pour une fois, son format court était idéal. Même si quelques pages de plus n’auraient pas été de trop pour apprécier pleinement l’histoire et les nombreuses révélations dont Mia fait l’objet ce mois-ci.

On retrouve la jeune femme à Dallas. Dans le dernier tome, on l’avait quittée en compagnie de Wes avec qui elle avait décidé de se mettre en couple. Ici, même s’ils sont bel et bien ensemble au début, elle est rapidement obligée de le quitter pour se rendre chez son nouveau client, Max Cunningham. Et dès qu’elle l’aperçoit, elle a de suite l’impression de l’avoir déjà vu sans réellement savoir si c’est réellement le cas ou un simple pressentiment.

Ce que j’ai bien-aimé ici, c’est le fait qu’une nouvelle fois, Mia ne va pas se jeter sur son client, comme elle a pu le faire dans certains tomes. Et pour cause, Max l’a engagée pour jouer le rôle de sa petite sœur afin de toucher un héritage selon les vœux de son père défunt. L’intrigue de ce tome change totalement des autres, ce n’est plus vraiment la relation de Mia avec les hommes qui importe ici, et j’ai particulièrement apprécié ça. On la découvre sous un nouveau jour et on en apprend un peu plus sur son passé.

Le seul truc, que j’ai trouvé un peu dommage, c’est qu’on s’attend beaucoup trop à tout ce qui va se passer. Dès le départ, on se doute de la fin. Ou du moins d’une partie. J’aurais bien aimé qu’il y ait un peu plus de suspens autour de cette révélation, même si le tome en lui-même est un vrai rebondissement dans la saga.

Je me demandais un peu ce qui allait se passer maintenant qu’elle avait officialisé sa relation avec Wes, mais finalement Audrey Carlan a réussi à me surprendre par la tournure des événements, pour le mois d’août au moins. J’espère vraiment qu’elle va poursuivre dans ce sens pour les prochains tomes, car l’air de rien, il en reste encore quatre… Comment va se comporter Mia jusqu’en décembre maintenant qu’elle a appris toutes ces choses ? Je vous avoue que ce dernier opus m’a donné encore plus envie de découvrir la suite de la saga, alors que j’étais presque sur le point d’abandonner au mois de mai. Ces trois derniers mois sont beaucoup plus rythmés et m’ont plu davantage.

Si je pouvais relever un petit hic ici, ce sont les scènes de sexe. Elles sont un peu moins nombreuses que dans certains tomes, étant donné qu’elle n’a aucune relation avec Max et que beaucoup d’autres chose sont abordées, mais le peu de scènes sensuelles qu’il y a pendant ce mois sont encore plus vulgaires que d’habitude. Ce que j’ai trouvé  vraiment dommage. Les scènes de sexe ne me dérangent pas du tout, d’autant qu’il s’agit quand même d’un roman érotique, mais la vulgarité par contre, j’ai un peu de mal… J’avais déjà remarqué ça à plusieurs reprises chez Mia, mais j’ai trouvé ça encore plus prononcé ici. C’est le petit point négatif que je pourrais dénoncer dans ce roman.

Et vous alors, avez-vous succombé à Mia ?

 

Publicités

Un commentaire sur « « C’est au mois d’août […] qu’on fait les fous… » »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s