« Il suffira d’un signe, un matin… »

L’été dernier, j’avais bien aimé Demain il fera beau, de Céline Rouillé (Rappelez-vous, je vous en parlais juste ici), alors quand j’ai reçu un mail de la maison d’édition City pour me dire que l’auteur voulait m’offrir son dernier roman en SP, évidemment j’ai tout de suite dit oui. Pourtant, j’y croyais pas trop, je pensais même que c’était une blague…

En réalité, j’avais du mal à comprendre pourquoi moi, même si j’étais absolument ravie. J’ai guetté ma boîte aux lettres, tous les jours qui ont suivi, avec pourtant peu d’espoir. Et puis, c’est entre Noël et le premier janvier que j’ai reçu le paquet. C’était pas une blague ! Il suffira d’un signe était dans ma boîte aux lettres et il n’attendait plus qu’une chose : que je le lise.

Et bien, figurez-vous que ça a été ma première lecture de l’année. Je l’avais fini avec Joyland, un roman de Stephen King, que j’ai beaucoup aimé (et dont je vous parlerai très prochainement), alors autant vous dire que j’en attendais beaucoup, parce que je voulais bien démarrer mon année livresque. J’avais déjà repéré Il suffira d’un signe sur les étals des librairies, il me tentait bien mais j’avais fini par passer mon chemin, parce qu’il faut bien faire des choix ! Eh bien, j’avais tort !

Si j’avais bien aimé Demain il fera beau parce que c’était gentillet et une histoire sympathique comme je les aime, j’ai adoré celui-ci ! Je me suis vraiment attachée à Jeanne, à sa fille Maëlle, à Carmen, à Maryline, Diego et tous ces personnages avec lesquels on évolue au fil des pages. Ils ne sont pas parfaits mais ils sont humains et ça m’a plu.

L’auteur a une très jolie plume, je l’avais déjà remarqué et ça se confirme ici. Je trouve que ce roman-là est plus profond, plus vibrant que le précédent que j’ai lu de l’auteure. Peut-être grâce à son histoire, peut-être ses personnages, je ne sais pas. Quoi qu’il en soit, je ne voulais pas les quitter, je sentais les pages devenir de moins en moins importantes et je me disais : « Non pas déjà, il reste encore tant de chose à dire, à faire… »

J’avais peur que la fin me déçoive, que ça aille trop vite, mais non, tout a été dit, tout a été fait ! (Même si je ne voulais toujours pas les quitter…) J’ai même eu des frissons à la fin, tout simplement parce que je me suis mise à la place de Jeanne, et j’imaginais ce qu’elle pouvait ressentir. Elle et tous les autres qui étaient tous terriblement attachants. Tous sauf un… Vous comprendrez lequel en lisant ce roman, mais il avait ses raisons, alors je ne le blâme pas totalement.

Vous l’aurez compris, j’ai beaucoup aimé ce roman. Parce j’ai passé un très bon moment en le lisant, et grâce à lui, j’ai très bien débuté mon année livresque. Alors une nouvelle fois, je remercie Céline Rouillé ainsi que City éditions pour l’envoi de ce livre. (Désolée d’avoir cru à une blague… Au final, c’était plutôt un signe !) Et surtout, si ce n’est pas déjà fait, je vous conseille de lire ce roman également. Je suis sûre que vous non plus vous ne pourrez pas résister à Jeanne et sa charmante troupe.

Publicités

5 commentaires sur « « Il suffira d’un signe, un matin… » »

  1. Ça y est , je l’ai attaqué ce soir , j’avais beaucoup aimé le premier : demain , il fera beau 😊Du coup avec cette chronique , je suis impatiente de connaître cette nouvelle histoire …

    Aimé par 1 personne

  2. Coucou, comme promis , je viens te donner mon ressenti sur ce livre , je l’ai fini hier soir , et j’ai versé ma petite larme , je suis très sensible et comme l’histoire est belle et émouvante , forcément , ça m’a touchée.Il est vrai que tous les personnages sont touchants et tout simplement humains, même si l’un d’eux l’est beaucoup moins effectivement … Très belle lecture , jolis moments passés en compagnie de Jeanne , Maelle, Carmen, Maryline , Diego , Paul … Merci pour cette découverte 😊

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s