« Petit papa Noël… N’oublie pas mon petit soulier ! »

Si je ne devais dire qu’une seule chose pour décrire ce livre, ce serait certainement : j’ai beaucoup ri. C’est d’ailleurs la première chose qui  me vient à l’esprit pour parler de ce roman. N’oublie pas mon petit soulier s’était ajouté à ma PAL en avril dernier, lorsque j’avais rencontré Gabriel Katz, son auteur, au salon du livre de Limoges.

Et cet achat-là n’était absolument pas prévu, mais comme souvent je m’étais laissée avoir par la couverture du livre qui me tentait bien, par la gentillesse de l’auteur et également par le fait que ce roman était paru aux éditions Le Masque, une maison que j’aime particulièrement puisque c’est elle qui édite les romans d’Agatha Christie, l’une de mes auteures préférées. Autant de raisons qui ont fait que je me suis retrouvée avec ce livre entre les mains, et la période de Noël était idéale pour le faire sortir de ma PAL, puisque c’est exactement à cette période que se déroule l’histoire.

Le héros, à savoir, Benjamin, jeune acteur qui ne trouve aucun rôle, est forcé d’accepter un job de Père Noël pour subvenir à ses besoins, tout va plutôt bien pour le jeune homme jusqu’à ce qu’il rencontre la jolie et mystérieuse Victoire. A partir de là, on peut dire que sa petite vie pépère va être plutôt bouleversée. Et ensuite ce sont des déchaînements plus drôles les uns que les autres, car en effet, l’humour ne manque pas dans cette histoire. Et ça ressemble exactement à ce que j’avais pu voir de l’auteur, notamment lors de notre débat chocolatine/pain au chocolat. Cet humour se ressent dans l’écriture, dans l’histoire et c’est ce qui m’a plu !

Sans parler de Benjamin ce héros totalement décalé qui se retrouve contre son gré embarqué dans une histoire rocambolesque, ce qui le rend bien sûr comique, parfois de façon involontaire. Son petit côté naïf et parfois même ridicule m’a plu. Et d’ailleurs, ça faisait bien longtemps que je n’avais pas autant ri en lisant un livre. Alors bien sûr, beaucoup de choses sont peu réalisables, voire même pas du tout, mais au fond, on s’en fiche, parce que c’est une histoire, on le sait et ce n’est pas ce qu’on lui demande : on attend pas quelque chose de réel, mais simplement quelque chose pour se détendre. Et pour ça, c’est réussi !

Bref, si vous voulez passer un bon moment, c’est un roman idéal !

Publicités

6 commentaires sur « « Petit papa Noël… N’oublie pas mon petit soulier ! » »

  1. J’ai lu Quand tu descendras du ciel de Gabriel Katz aussi. C’est aussi avec le personnage de Benjamin et j’ai adoré. Alors si t’as aimé celui là c’est possible que tu aimes aussi Quand tu descendras du ciel 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Je suis en plein dedans , et il est vrai qu’il y a des situations cocasses et les dialogues sont vraiment drôles , on est dans un roman qui fait du bien 😊

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s