« Et puis juin, et puis toi… »

Et puis juin… On retrouve une nouvelle fois Mia, la Calendar Girl d’Audrey Carlan qui doit accompagner un grand homme d’affaires, très riche mais un peu trop vieux à son goût, à Washington DC, dans la capitale. Autant vous dire qu’elle n’est pas très enthousiaste, elle qui a pour habitude de sauter sur chacun de ses clients… Lire la suite de « « Et puis juin, et puis toi… » »

« You’re everything… »

Je sais que vous en avez beaucoup entendu parler dernièrement parce qu’on le voit un petit peu partout, mais il fallait que moi aussi je vous dise Everything, Everything à propos de ce livre. Oui, je sais le jeu de mot n’est pas génial, mais j’étais obligée de le faire. (promis pour la suite j’ai essayé de m’appliquer un petit peu plus pour vous parler de ce roman) Lire la suite de « « You’re everything… » »

« J’irai où tu iras, mon pays sera toi… »

Vous vous en souvenez peut-être, il y a deux mois j’avais découvert la jolie plume de Marie Vareille avec Je peux très bien me passer de toi, un chouette roman que j’avais adoré tant je m’étais sentie proche des personnages, qui auraient très bien pu évoluer à mes côtés. Lire la suite de « « J’irai où tu iras, mon pays sera toi… » »

« Qui sera le suivant… »

Il y a peu, je ne connaissais même pas Manon Fargetton mais j’ai eu la chance de la rencontrer à Lire à Limoges en avril dernier et je m’étais laissée tenter par l’intégrale de son roman Le suivant sur la liste comprenant celui-ci ainsi que La nuit des fugitifs. Lire la suite de « « Qui sera le suivant… » »

« Le temps met longtemps à effacer le temps… »

On met longtemps à devenir jeune... J’ai découvert ce livre grâce à Netgalley. C’est la couverture qui m’a de suite attirée car je la trouvais très jolie, tout comme le titre qui me plaisait beaucoup. Tout semblait réuni pour me plaire dans ce roman. Je remercie donc Netgalley et les éditions Michel Lafon (autre bonne raison de le lire !) pour cette lecture. Lire la suite de « « Le temps met longtemps à effacer le temps… » »

« Lui, un ami, qui serait comme un frère… »

Olivier Gay, un nom que je ne connaissais pas mais que j’avais eu l’occasion d’apercevoir sur le groupe Facebook des « mordus » de lecture où de nombreux passionnés partagent leurs derniers coups de cœur, leurs déceptions ou tout ce qui peut avoir trait de près ou de loin avec les livres. Et c’est sur le groupe que j’ai découvert l’un des romans de cet auteur, Faux frère, vrai secret. Lire la suite de « « Lui, un ami, qui serait comme un frère… » »