« Marcher dans le sable, se sentir coupable… »

Gravé dans le sable était le dernier roman de Michel Bussi, du moins parmi les récents sortis aux Presses de la cité qui me restait à lire. Je vous l’avoue, je l’avais déjà commencé il y a quelques années, j’avais lu cinq ou six pages, et j’avais finalement arrêté… Parce que cette histoire débute en 1944… Le jour du débarquement. Et les livres qui se passent à une autre époque que la nôtre, en général, je n’aime pas beaucoup… Alors je l’avais abandonné, puis dernièrement j’ai retenté ! Lire la suite de « « Marcher dans le sable, se sentir coupable… » »

Publicités

« Si tu signes mon pacte, d’Avril… »

Si j’ai choisi ce roman, c’est avant tout pour sa couverture qui m’a de suite attirée, comme souvent. Et puis, je trouvais le titre assez énigmatique et plutôt de saison, étant donné que nous sommes justement au mois d’avril, même si le titre n’a rien à voir avec le mois mais plutôt avec le prénom de l’héroïne. Lire la suite de « « Si tu signes mon pacte, d’Avril… » »

« L’appel du vide, l’appel du néant… »

L’appel du néant est le deuxième roman que je lis de Maxime Chattam. J’avais découvert l’auteur en lisant La patience du diable l’année dernière, un roman que j’avais apprécié, même si c’était sombre, noir, et parfois même assez violent. Une fois de temps en temps, ça change ! Alors lorsqu’on m’a offert L’appel du néant, j’étais vraiment ravie de retrouver la plume de l’auteur. Lire la suite de « « L’appel du vide, l’appel du néant… » »

« À la lumière, elle tire les fils de son monde… »

Wahou ! C’est le seul mot qui m’est venu à l’esprit après avoir refermé le dernier roman d’Agnès Martin-Lugand, À la lumière du petit matin. Ces 332 pages que j’ai dévorées en deux jours à peine. Il y a des romans qu’on attend vraiment, si bien que quand on se plonge dans notre lecture, on est vraiment content de découvrir ces nouveaux personnages qui nous plaisent déjà alors qu’on les connaît à peine. Lire la suite de « « À la lumière, elle tire les fils de son monde… » »

« C’est bientôt l’automne… »

Quand j’ai vu cette nouvelle couverture sur Netgalley, j’ai immédiatement eu envie de découvrir le roman qu’il cachait. Et le résumé me tentait bien lui aussi, alors je n’ai pas hésité une seconde de plus, et je remercie les éditions JC Lattès et Netgalley pour l’envoi de ce roman que j’ai lu sur ma tablette. Lire la suite de « « C’est bientôt l’automne… » »

« Mais il est là le bonheur, il est là… »

En voilà un titre prometteur, qui évoque le bonheur et la bonne humeur ! Ça m’a immédiatement attirée, tout comme cette jolie couverture que j’ai vu pour la première fois sur la page de Laure Rollier. Il faut dire que son roman, Hâte-toi de vivre, dont je vous parlais juste ici, et celui de Tiphaine Hadet sortaient à une semaine seulement d’intervalle. L’un chez Mazarine, l’autre chez City, une autre maison d’édition qui me fait de l’œil depuis un petit moment car j’y retrouve de très belles histoires. Lire la suite de « « Mais il est là le bonheur, il est là… » »

« Emmenez-moi au pays des merveilles… »

Il y a certains romans que l’on a envie de lire grâce à leur couverture, d’autres pour leur auteur que l’on apprécie ou que l’on a envie de découvrir. Avec La chambre des merveilles de Julien Sandrel, ce n’était rien de tout ça. Je ne connaissais pas du tout l’auteur, puisqu’il s’agit là de son tout premier roman et la couverture ne m’attirait pas plus que ça (pour une fois !). Par contre, l’avis de Carène Ponte, une auteure que j’aime beaucoup, m’a totalement donné envie ! Lire la suite de « « Emmenez-moi au pays des merveilles… » »

« Au bord de l’abîme, là où les mots nous manquent… »

Il s’agit là du premier roman que je lis de l’auteur, même si j’en ai bien sûr beaucoup entendu parler auparavant. J’avais eu la chance de rencontrer Grégoire Delacourt lors du salon du livre de Limoges, l’année dernière, en avril. Et depuis ce temps-là, son roman Danser au bord de l’abîme était resté bien sagement dans ma PAL, mais récemment, je l’ai pioché dans ma bookjar, et comme il vient tout juste de sortir au format poche, ça tombait plutôt bien. Lire la suite de « « Au bord de l’abîme, là où les mots nous manquent… » »

« Alors je cherche et je trouverai… »

Si dernièrement, j’ai apprécié tous les romans que j’ai lus, ce n’est pas totalement le cas de celui-ci… Pourtant je l’avais choisi parce que j’avais très envie de le lire, ce roman m’intriguait, le résumé me plaisait bien, tout comme le titre de ce roman qui semblait évocateur et plaisant à première vue. Voilà pourquoi je l’avais demandé sur Netgalley et je les remercie de me l’avoir envoyé. Mais malheureusement le roman n’a pas vraiment été à la mesure de mes attentes… Et j’ai un avis plutôt mitigé le concernant… Lire la suite de « « Alors je cherche et je trouverai… » »

« Au petit bonheur la chance que je me lance… »

J’attendais ce roman avec impatience, dès que j’ai vu qu’il allait sortir bientôt. Premièrement parce que j’avais beaucoup aimé le premier roman que j’avais lu d’Aurélie Valognes, à savoir En voiture Simone ; Deuxièmement, parce que j’avais adoré l’auteure lorsque je l’ai rencontrée au salon du livre de Brive en novembre dernier, elle avait été absolument adorable ; Troisièmement parce que c’est publié chez Mazarine ! Et enfin, parce que je trouvais cette couverture vraiment très jolie, sachant que le violet est ma couleur préférée ! Lire la suite de « « Au petit bonheur la chance que je me lance… » »