« Je peux très bien me passer de toi… »

En ce moment, tout le monde ne cesse de parler de Marie Vareille, suite à la sortie de son dernier roman Là où tu iras, j’irais. Je viens peut-être de mars parce que jusque-là je n’avais encore jamais entendu parler de cette auteure, alors j’ai eu envie de la découvrir, histoire de rattraper mon retard. 

J’ai trouvé son deuxième roman Je peux très bien me passer de toi, publié aux éditions Charleston, à la bibliothèque, comme je vous l’annonçais sur Instagram, où j’ai suivi les conseils de Melbouquine en le lisant en premier.  Et oh mon dieu, je ne regrette pas, parce qu’elle avait raison, j’ai adoré ce roman ! Je me demande d’ailleurs comment j’ai pu passer à côté tout ce temps.

L’histoire est plutôt simple, deux amies toutes les deux très différentes se lancent un défi : la première, Chloé, parisienne très séductrice qui adore les hommes et tente d’oublier celui qu’elle aime réellement mais qui l’a délaissée, devra se mettre au vert, à la campagne, loin des mecs pour enfin réaliser son rêve et écrire un livre. Quant à  Constance, timide et loufoque enfermée dans un No Sex Land depuis 29 mois, elle devra sortir, draguer et ne pas hésiter à coucher dès le premier soir.

C’est un roman à deux voix, alternant entre Chloé, et le journal de Constance. Les deux femmes sont toutes les deux très différentes et je dois dire que j’ai eu une petite préférence pour Chloé, peut-être parce que je me suis un peu reconnue en elle. Elle a beau jouer les fortes, au final, c’est une femme fragile, et triste depuis sa séparation d’avec Guillaume, qu’elle a tant de mal à oublier. J’ai adoré ce personnage, et de nombreuses fois je me suis dit que ça aurait pu être moi.  D’autant qu’elle écrit, encore un point commun.

Quant à Constance, elle est, elle aussi attachante mais beaucoup plus timide que sa copine. Pour elle, les hommes sont presque inatteignables. Elle les aborde en leur disant qu’elle est née au moment d’un pic de dépression, ce qui n’aide pas forcément à séduire. Et pourtant, elle va tout faire pour, en suivant les cours de séduction de Emma, dite Baby-Doll.

Et surtout, j’ai adoré leur histoire. C’est exactement le genre de roman que j’aime lire. Parce qu’on ne se prend pas la tête, on s’évade. Leur histoire, c’est la vie. Chloé et Constance pourraient très bien faire partie de nos amies. Et c’est aussi ce que j’aime retrouver dans les romans. Les petites choses de la vie qui font que cette histoire pourrait très bien être la nôtre, si on était parisienne, amoureuse d’un Guillaume, qui lui aime Manue, et désireuse d’écrire un roman pour rêver un peu.

Souvent, je me suis dit que ce roman ressemblait un peu à un téléfilm. On se doute de la fin dès le début, mais ce n’est pas grave parce qu’on aime leur histoire aux côtés un peu fleur bleue. Au cours de ma lecture, j’ai souri, à de nombreuses reprises, mais j’ai aussi eu de la peine pour ces personnages. J’ai même eu les larmes aux yeux (la faute à Mamie Rose…) Et tout ça, parce que l’écriture de Marie Vareille est simple et pleine de sentiments.

Ce livre est donc une petite bouffée d’oxygène, et surtout une très belle découverte. Je ne regrette absolument pas d’avoir suivi les divers avis concernant Marie Vareille, et d’ailleurs, je compte bien me procurer son dernier roman au salon du livre de Limoges, ce week-end. Et j’espère également que j’aurais une petite dédicace !

Ah et j’oubliais, l’un des personnages, même s’il est secondaire dans le roman, a un prénom magnifique. En effet, en se rendant à Merinzac, Chloé rencontre Virginie ! C’est assez rare de trouver des Virginie dans les romans, alors il fallait que je le fasse remarquer !

Treve de plaisanteries, si vous ne connaissez pas encore cette auteure, il n’est pas trop tard, vous pouvez la retrouver notamment sur son blog, son compte Instagram ou encore sur Facebook.

Et pour ceux qui connaissent, qu’en avez-vous pensé ?

Publicités

11 commentaires sur « « Je peux très bien me passer de toi… » »

  1. Je suis très heureuse qu’il t’ai plu autant qu’à moi ! 🙂
    J’ai tellement de livres lire que je patiente un peu mais commander son dernier roman me démange a un point tu ne peux pas imaginer hihi 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Ah ouais franchement j’ai adoré moi aussi !
      J’imagine bien oui. Moi aussi j’en ai tout plein qui m’attendent déjà dans ma Bibliothèque mais bon, vu qu’elle est à Limoges, c’est vraiment l’occasion. Je ne peux tout simplement pas résister… 😉

      Aimé par 1 personne

  2. J’avais déjà voulu un livre de cette auteure mais je n’en avais pas trouvé en librairie … Je pense que je m’en commanderais, peut être d’ailleurs celui que tu présente qui me semble pas mal du tout 🙂 Le genre de roman qui fait du bien et qui, même s’ils sont un peu prévisibles, restent plaisant à lire 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Oui c’est exactement ça. C’est simple, c’est beau, et ça nous distrait, c’est tout à fait ce qui me plaît dans un livre.
      Et en plus, l’auteure est vraiment très gentille. J’ai eu la chance de la rencontrer dimanche à Limoges. Du coup, ça donne encore plus envie de découvrir ses autres romans 🙂

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s