« Dis-moi où sont les gens qui vivent et qui s’aiment… »

Il y a 5 ans, jour pour jour, sortait le premier roman d’Agnès Martin-Lugand. Celui qui l’a fait connaître comme auteure. Je veux bien sûr parler du roman Les gens heureux lisent et boivent du café. Et même si ce livre est sorti il y a cinq ans, je l’ai lu il y a seulement quelques semaines. Alors qu’il attendait dans ma PAL depuis des années…

J’avais entendu beaucoup de bien de ce roman au moment de sa sortie et pourtant à ce moment-là, je ne m’étais pas laissé tenter. Plus récemment, j’ai lu quelques chroniques un peu plus dures concernant ce roman, alors pour me faire ma propre idée, je n’avais pas d’autres choix de le lire finalement ! Et ce qu’il y a de bien, c’est qu’il se lit vraiment très rapidement.

Si je comprends tout ceux qui ont adoré ce roman, je comprends également ceux qui sont un peu plus réticents à son égard. Parce que même si j’ai bien aimé ce roman, je suis contente de ne pas avoir découvert Agnès Martin-Lugand à travers ce livre. J’aime beaucoup cette auteure, que j’ai découvert avec Désolée, je suis attendue, un livre que j’adore ! Ici, j’ai eu un peu de mal à retrouver la plume que j’apprécie…

En réalité, même si l’histoire de Diane est plutôt jolie et très touchante, une femme qui a perdu son mari et sa fille dans un accident de voiture, et qui décide de se reconstruire en partant de l’autre côté de la Manche, tout est malheureusement beaucoup trop rapide… Ça va trop vite. Les événements s’enchaînent à toute allure, d’où le fait que ça se lise très rapidement, mais du coup, on a du mal à vraiment ressentir toutes les émotions, comme c’est le cas dans les autres romans de l’auteure.

Et puis, on parlait si souvent des gens, ce café littéraire que Diane tenait avec son époux, c’est d’ailleurs ce même café qui donne son nom au roman, (Un titre que je trouvais d’ailleurs très original et qui me plaisait) et finalement ce café, on le voit à peine… J’ai trouvé ça vraiment dommage. Je m’attendais à ce qu’il soit omniprésent et pourtant, pas du tout !

Pourtant, je me suis attachée à Diane, et tous ces personnages qui gravitent autour d’elle tout au long de l’histoire, mais j’aurais aimé que certaines choses soient plus détaillées. Alors , même si je suis vraiment contente d’avoir lu ce roman, parce que c’est quand même grâce à lui qu’Agnès Martin-Lugand s’est faite connaître, je pense que ce n’est pas celui-ci qui montre vraiment de quoi cette auteure est capable !

Publicités

2 commentaires sur « « Dis-moi où sont les gens qui vivent et qui s’aiment… » »

    1. S’il ne te tente pas, ça ne sert à rien de se forcer 🙂 Pour ma part, j’avais bien envie de le lire, comme j’avais beaucoup aimé les derniers romans de l’auteure. D’ailleurs, si tu ne l’as pas déjà lu, je te conseille Désolée je suis attendue d’Agnès Martin Lugand, je l’avais vraiment adoré ! 🙂

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s